5101 sujets

Le Bar du forum

Salut,

Pour ne pas être hors-sujet dans les discussions concernées, je continue ici le débat. La lecture des posts indiqués est plus que très utile pour comprendre, mais voici quand même un très (trop) bref résumé : Dans ce post, je suggérais qu'utiliser un générateur n'est pas une bonne solution et ne permet pas de faire des choses un peu spéciales qui sont pourtant triviales lorsqu'on connaît un peu le HTML.
Je le rappelais dans cet autre et sepecat me répondait un peu plus loin qu'il y a des bons et des mauvais générateurs, et qu'il connaissait bien le sujet pour avoir participé à la conception de l'un d'eux.

Je pense qu'il faut considérer deux choses :
1 - La qualité des générateurs,
2 - Un aspect plus profond du choix des outils et de la manière de travailler

Sur le premier point, je suis tout à fait d'accord avec toi, sepecat : il y a de bons et de mauvais générateurs. Et je dois dire que je suis admiratif devant Thot (que je ne connaissais pas !) : je n'ai que survolé la page à laquelle tu renvois, mais on sent beaucoup de réflexion sur ce que doit être un générateur et de sérieux dans sa conception.

Mais si au moins une de mes deux réponses concernaient un problème dû à l'utilisation d'un mauvais générateur, mon but était surtout de faire prendre conscience du second point. Il s'agit d'abord en effet de savoir si on veut maîtriser ce qu'on fait, ou simplement obtenir un résultat acceptable le plus rapidement possible et en s'investissant un minimum. Vu ce que tu fais avec Thot, je pense que tu vois parfaitement de quoi je veux parler !

Les sociétés informatiques dont le but est de faire un maximum de profit en dominant le marché (je ne vise personne... Suivez mon regard en direction de Redmond !) nous ont donné une bien mauvaise manière de voir les choses : l'informatique ne serait d'après eux qu'un outil dont on n'a pas besoin de connaître le fonctionnement, et qui doit être le plus simple possible à utiliser.

Si tout n'est pas totalement faux dans cette conception des choses (le but d'un outil est effectivement d'abord d'être efficace !), je ne peux m'empêcher de penser à un jeune bûcheron que je connaissais quand j'avais cinq ou six ans et qui faisait mon admiration. Sa hache était pour lui l'objet de toutes les attentions. Il savait l'affûter pour qu'elle coupe comme un rasoir, il prenait beaucoup de temps à choisir le morceau de bois qu'il allait utiliser pour refaire le manche, puis le temps de l'ajuster très précisément pour qu'il n'y ait aucun jeu. Cela lui permettait d'en tirer le maximum et de faire seul avec sa hache autant de boulot que je vois faire maintenant avec deux tronçonneuses ! Mon jeu favori, qu'il m'avait montré une des premières fois que je le regardais abattre des arbres, était de poser une aiguille de sapin sur une souche et d'admirer son adresse à la trancher en deux dans le sens de la longueur d'un coup de hache !

Connaître ses outils et savoir bien s'en servir reste, quoi que certains en disent, quelque chose d'indispensable pour faire du bon travail. De même que de bien connaître le métier qu'on pratique, que ce soit de manière professionnelle ou amateur. Contrairement à ce que disent ceux qui gagnent des fortunes en faisant croire qu'il suffit d'acheter leur produit pour réaliser des miracles, faire du bon boulot passe avant tout par beaucoup d'investissement personnel. Les solutions de facilité ne donnent jamais de bons résultats !

Ce n'est pas sans raison que les plus grands développeurs considèrent le codage comme un art. J'aurais aussi pu le dire dans l'autre sens : ce n'est pas sains raison que ceux qui considèrent le codage comme un art sont les plus grands développeurs mondiaux, comme Allan Cox par exemple.

Sans vouloir prétendre en arriver à leur niveau, on peut au moins se dire que HTML a été créé pour que des non informaticiens puissent publier facilement des documents sur Internet, et qu'à ce titre on devrait sans difficultés arriver à savoir les bases nécessaires pour faire ce qu'on veut. On commence par les parties les plus faciles, puis au fur et à mesure qu'on acquiert des connaissances et de la pratique, et donc de l'assurance, on s'attaque aux choses un peu plus complexes et on s'aperçoit avec fierté qu'on est capable d'y arriver ! Et tout à coup, on s'aperçoit qu'on devient autonome, comme on s'est aperçu vers un an qu'il était quand même autrement plus satisfaisant de marcher tout seul plutôt qu'avec un adulte qui nous tient par les deux mains et nous entraîne toujours ailleurs que là où on veut aller !

Même les meilleurs générateurs sont pour moi l'adulte qui me tient les mains pour m'aider à marcher. Chacun fait bien comme il veut, mais du haut de mes un an, je pense que pour le reste de ma vie je préfère essayer de marcher tout seul !
jibe74 a écrit :
Générateur or not générateur ?


Oh ! Le joli titre que voilà !

Avec de tels mots clefs comment Sepecat pourrait-il ne pas mordre à l'hameçon ? Smiley cligne
Un générateur c'est très vague d'autant que dans le sujet que tu mets en lien c'est un éditeur wysiwyg et concernant sepcat c'est plus un framework ce qui n'a pas grand chose à voir.

Concernant les wysiwyg ce ne sera jamais parfait et ce n'est pas viable de faire de site un web de cette manière. Néanmoins ça peut être une solution pour celui qui ne veut pas investir trop de temps à faire son site web perso et de la manière dont chacun souhaite approfondir le web.

Les framework et autres gestionnaires de contenus sont ultra présent et il n'est plus possible de passer à côté hormis essayer de faire le sien ce qui je pense reste une perte de temps(même si ça reste intéressant) hors besoins très spécifiques.
jibe74 a écrit :
Pour ne pas être hors-sujet dans les discussions concernées, je continue ici le débat. La lecture des posts indiqués est plus que très utile pour comprendre, mais voici quand même un très (trop) bref résumé : Dans ce post, je suggérais qu'utiliser un générateur n'est pas une bonne solution et ne permet pas de faire des choses un peu spéciales qui sont pourtant triviales lorsqu'on connaît un peu le HTML.
Je le rappelais dans cet autre et sepecat me répondait un peu plus loin qu'il y a des bons et des mauvais générateurs, et qu'il connaissait bien le sujet pour avoir participé à la conception de l'un d'eux.
Je pense qu'il faut considérer deux choses :
1 - La qualité des générateurs,
2 - Un aspect plus profond du choix des outils et de la manière de travailler

Au risque de décevoir les amateurs de troll, je trouve ton argumentaire parfaitement argumenté et constate que nous sommes en phase sur le fond.
Pour apporter une réponse, j'avais commencé à rédiger un commentaire en ce sens, avant de m'apercevoir que pour être complet et précis cela nécessitait un texte plutôt long.
Les fonctionalités du générateur Thot étant concernées, j'ai donc préféré créer un billet sur le blog en question, tout simplement afin d'être le plus exhaustif et précis sur un sujet qui présente un intérêt certain.
Je crois en effet qu'il faut distinguer Wysiwyg et Framework, comme le fait justement remarquer bzh dans son commentaire.
Thot joue effectivement plutôt dans la seconde catégorie...
Ceux qui seront intéressés par mes digressions sur la question et le positionnement de Thot pouront donc se référer au billet en question.
OlivierC a écrit :
Oh ! Le joli titre que voilà !
Avec de tels mots clefs comment Sepecat pourrait-il ne pas mordre à l'hameçon ?

On ne se refait pas...
Modifié par sepecat (01 Oct 2016 - 08:52)