5096 sujets

Le Bar du forum

Pages :
Salut,

Tiens, en prévision des futures nouvelles bêtises de qui ont sait, je pense doucement migrer vers Linux ! Ubuntu.

Est-ce une bonne idée au niveau accessibilité ?
Moins cher. Plus léger ?

Merci d'avance

Eric Smiley biggrin
Administrateur
Bonjour,

eric1725 a écrit :
Salut,

Tiens, en prévision des futures nouvelles bêtises de qui on sait, je pense doucement migrer vers Linux !

Steve Jobs? J'ai bon? Smiley rolleyes

Je déplace dans le Bar, ça a un rapport avec l'accessibilité mais pas le web (ça ça dépend des navigateurs un peu et des sites beaucoup, pas de l'OS)
Felipe a écrit :
Steve Jobs? J'ai bon? Smiley rolleyes
Ah, moi j'aurais voté pour ma grand-mère, qui vient tout le temps mettre le désordre sur mon PC.
eric1725 a écrit :
Salut,
(...) Ubuntu.

Est-ce une bonne idée au niveau accessibilité ?
Moins cher. Plus léger ?

(...)

Eric Smiley biggrin


Ben, euh... là tu parles d'un OS, et tu parles d'accessibilité web, ou autre? je comprends pas bien. Car, comme l'a signalé Felipe si tu parles d'accessibilité web c'est plutôt le navigateur qui est concerné (à moins d'avoir un OS qui ne fasse tourner que des navigateurs pourraves, mais FF tourne bien sous Windows...)

Alors de quelle accessibilité parles-tu? tu veux dire: Ubuntu est-il un OS facile d'accès, soit: facile à utiliser? Tout cela va aussi dépendre de la configuration de ton PC et surtout des péripériques que tu utilises...

a+
Modifié par Vajra (20 Dec 2006 - 00:40)
salut,

Voilà, j'ai franchi la porte des étoiles... convaincu !
M... ne survivra plus très longtemps sur ma bécane : le temps que je prenne la main.
C'est là que l'on redécouvre la puissance d'un ordi d'1gb de mémoire et l'adsl à haute vitesse.

Accessibilité ?

Financière : on ne va quand même pas devoir racheter des ordinateurs chaque fois qu'ils alourdissent un peu plus leur zinzin... Smiley ravi

Eric
Bonjour.

Je me permet de contribuer à ce fil avec quelques retours d'expérience et de reflexions...

Ubuntu est une excellente distribution pour se familiariser avec linux. Elle lève en partie les difficultés conceptuelles liées à l'utilisateur root subordonant les utilisateurs "réels" de l'ordinateur.
Ainsi, sous ubuntu, (et c'est sa principale particularité), il n'y a pas de mot de passe "root". le mot magique est celui qui est fournit par la personne qui installe le système, et lui sert de mot de passe usuel.
Ainsi, à chaque installation ou opération de maintenance, le système réclame ce mot de passe, mais comme c'est le mot de passe usuel de l'utilisateur principal, celà ne pose pas de vrai problème.

Après cette première aproche, et après avoir été raisonnablement désarçonné par la prise en main d'un système très différent des systèmes microsoft, on a le droit de s'émerveiller par le mécanisme d'installation en un seul click de l'un des 18894 packages répertorié dans la distribution et couvrant la quasi-totalité des besoins.

Choisir une distribution, c'est aussi choisir une communauté d'utilisateurs, et celle d'ubuntu est remarquable en réactivité et pertinence pour aider les nouveaux à utiliser le système. Car il y a plusieurs niveaux d'utilisation, la plus simple, en n'utilisant que les programmes de la distribution, la plus avancée, en recompilant la dernière version de php avec la plus improbable des bibliothèques, par exemple.

Pour le développeur web, (c'est encore un exemple) il est amusant de disposer de la collection complète des internet explorer depuis la version 1 jusqu'à 7, alors que cette fonctionnalité est très difficile à avoir sous windows.
De plus, en étant sur un vrai système linux, le développeur web est mieux à même de simuler le comportement du site en ligne, car dans la plupart des cas, les fournisseurs d'accès utilisent linux/apache. La façon dont le réseau est géré est incomparablement plus professionnel et sérieux sous linux que les infames bricolages de microsoft. Le support de ftp en ligne de commande ouvre des horizons pour la maintenance des sites en ligne...
Quant à se batir un réseau domestique performant, c'est le système ideal.

Surfer sur internet avec linux, donc sans anti-virus, donne un sentiment d'impunité assez agréable, surtout quand vous tombez sur un virus au format exe, que firefox vous demande d'enregistrer sur votre bureau... L'execution d'un tel fichier avec wine doit être croustillant.

D'un point de vue machine, le choix du bureau, depuis Ice, le plus sommaire et léger, jusqu'à Gnome, en passant par Xfce, dépendra des goûts et couleurs, ainsi que de la puissance et de la mémore.
Ainsi, avec mon pentium 3, depuis que j'ai mis deux écrans haute résolution, j'utilise Ice de préférence à Gnome.

Au chapitre des inconvénients, de mon point de vue, voilà ce que j'ai noté:

- La communauté de développeurs du libre est toujours fondamentalement un petit peu en retard comparée avec l'armée de développeurs professionnels de microsoft. Ainsi, il est habituel de travailler avec des applications dont les versions sont inférieures à 1. (thunar 0.3.1 geany 0.9)
... et certains comportement peuvent être désarçonnant. En fait, les logiciels phares (open office, firefox) sont souvent issus de grosses sociétés ou fondation...

- Le plugin flash 9 ne gère pas encore la transparence. Adobe pense remédier au problème courant janvier...

- Il ne sera pas nécessairement possible de jouer avec linux comme cela est possible avec windows. Donc, avec les économies, acheter une console de jeu.

- Le matériel dernier cri ne fonctionnera peut-être (surement) pas. Il faut le temps que les drivers soient écrits. Mais en contrepartie, certains matériels plus anciens qui ne tournaient plus sous XP, tournent sous linux (carte son isis, scaner agfa...)

- On ne doit pas faire l'impasse sur un minimum de prise en main de la ligne de commande, et celle-ci s'accompagne aussi d'un certain nombre de prises de tête car le sujet est épais. (mais combien passionnant pour certaines sensibilités...) L'autre point indispensable à assimiler est la structure des dossiers qui est immuable, à quelques variantes près d'une distribution à l'autre.

Voilà. Bravo à eric1725, Smiley clapclap et bienvenue au club. Je t'invite à me poser des questions par message personnel ou par email si tu as besoin d'un coup de main ou d'un conseil...

PS accessibilité financière, c'est surtout que microsoft est un véritable pousse au crime en obligeant financièrement les gens à pirater les soft. Photoshop par çi, flash par là, visual studio, mais qui donc a les moyens de s'offrir toutes ces licences ephémères et leur mise à jour, pas moi, en tout cas.
Modifié par GeorgesM (20 Dec 2006 - 10:31)
Salut,

Merci pour ton message très intéressant, GeorgesM.

Quels sont tes retours d'expérience sur la facilité à faire cohabiter Ubuntu et Windows ?
Extrêmement simple ( en particulier si on installe Ubuntu après Windows ). Après l'installation Ubuntu configure un bootmanager et règle les options correctement: il suffit de choisir au démarrage ensuite.

Ubuntu sait lire et écrire les partitions windows en fat32 ( uniquement lire les partitions ntfs ).

Aucun soucis à ce niveau donc.
Salut, Eldebaran

Avec un peu de doigté, on peut faire cohabiter les deux systèmes sur le même disque, sous réserve d'avoir correctement défragmenté windows. Il convient de partitionner, et c'est toujours délicat, surtout si on a des dongle logiciel...)
Je n'ai pas eu de problème avec xp, mais j'ai perdu un millenium. Il existe donc un risque (à calculer). Dans mon cas, j'étais plutôt content de perdre mon millenium.

A refaire, vu le prix des disques dur, ça mérite de rajouter un disque et d'y mettre la distribution. (à étudier, je ne l'ai jamais fait)

Dans tous les cas, le choix du système au démarrage est géré par grub, et se configure sans trop de difficultés, et automatiquement dans la plupart des cas.

Sous linux, l'accès aux partitions windows est facile en fat (lecture, écriture), plus contraignant en ntfs (lecture seule, écriture à problème). Pour WinFs, on verra...)
Dans les deux cas, la partition windows apparaît comme un répertoire de linux, et accessible comme tel après montage (mount).
Windows par contre ne pourra pas accéder à la partition linux (enfin, je crois).

A travers le réseau, linux supporte très bien samba, dont le rôle est de communiquer avec le réseau microsoft. Donc, en branchant son portable microsoft sur le réseau domestique, on dispose de multiples possibilités :
- synchronisation de répertoires, cliquer déposer...
- ouverture d'une session x11 sous windows et accès à son bureau gnome ou autre...
- bien entendu accès à toute l'artillerie web (apache, mail interne, dns interne, service de composants avec tomcat ou java, comme si on était sur internet, mais en intranet).
- ouverture sous windows de terminal de commande pour se loguer sur l'ordinateur linux avec login et mot de passe, et donc exécution de programmes linux à distance. (le programme est exécuté sur la machine linux distante, et non pas sur la machine locale comme c'est habituellement le cas avec windows. La nuance est de taille)

J'utilise souvent un pc portable sans disque dur pour booter sur le réseau. J'ai pris quelques kilos en travaillant ainsi, avec le portable sur les genoux et enfoncé dans mon fauteuil devant la télé. (c'est pour l'anecdote)

Néanmoins, j'ai toujours un windows opérationnel sur lequel tournent quelques soft qui n'ont pas encore d'équivalent opérationnels en libre. En particulier une version d'évaluation de macromedia flash, et un éditeur pdf "professionnel". J'espère régulariser ma situation dans quelques mois, quand les open source équivalents seront matures.

Il est néanmoins important d'évaluer ce qui n'est pas encore remplaçable sous linux. Je ne parle pas de microsoft office ou photoshop.
Bien sur, il existe wine, qui fait des miracles, mais il demande de la puissance. Néanmoins, je fais tourner mon séquenceur midi sous wine, et ça marche très bien. C'est avec ce même wine que j'ai installé des navigateurs préhistoriques, comme IE1.0 (très mauvais) Opéra 2, (très drôle...)
Modifié par GeorgesM (20 Dec 2006 - 11:25)
Bonsoir. Je formate mon ordinateur pour tester linux, environ toutes les deux semaines. Je me décourage rapidement, car il me manque des choses (ipod, etc) et que je n'ai pas la simplicité de faire, l'habitude que j'ai de Windows. Mais ça me tente, et lorsque je n'aurai plus de site à faire, je m'y lancerais Smiley smile
Ce n'est pas les applications qui manquent :
amarok
gtkpod
rythmbox
banshee
ipod

plus des modules pour programmer l'ipod en perl...

Il y a même des furieux qui ont porté linux sur ipod...
Modifié par GeorgesM (20 Dec 2006 - 16:15)
bonjour

a écrit :

Georges a écrit :
Avec un peu de doigté, on peut faire cohabiter les deux systèmes sur le même disque, sous réserve d'avoir correctement défragmenté windows.


si mes souvenirs sont bon, un scanDisk est conseillé également (vérification de l'intégrité du disque dur ) ... par sécurité désactiver tout les programmes (y compris la connection internet ).

Dans les conseils pré-installation il est conseillé aussi de noter sa configuration réseau (ip , masque ..)

a écrit :

Windows par contre ne pourra pas accéder à la partition linux (enfin, je crois).


Toujours selon mes souvenir les répertoires du 'swap' sont accessible depuis un répertoire crée 'pour l'occasion' en tant que périphérique (me mien était F:)

Pour le choix du Système Linux , le mieux est encore de faire tourner un "cd vif" c'est à dire qui ne s'installe pas ( et donc ne modifie pas ) sur le sytème .... il en existe pour tous les système en général (ubuntu , mandriva, opensuze, kubuntu (kde) , ...) !
on n'a que l'embarras du choix Smiley ravi

Meme si "wine" est de plus en plus performant , j'aime pas trop le concept de simulation d'un window sous Linux ( mais comme le dit bien GeorgesM certaines applications ne sont possibles que grâce à lui comme IE )

Pour le partitionnement ( partman avec la version brezzy) il est possible de laisser faire Ubuntu ou de personnaliser ses partitions ( raison de sauvegarder ses données avant toute chose ) ...
Meme si c'est assez intuitif , on se pose toujours quelques questions genre " la partition doit-elle etre primaire ou logique ? combien d'espace pour le swap, pour la racine ..ect ? ...".
avec ntfs on passe par l'utilitaire ntfsResize qui pemet de tester et redimensionner la partition Ntfs ... c'est lui qui vous enverra un message si il y a une erreur sur le disque dur --> windows scandisk avec Chkdsk )

j'avais du réaliser plusieurs "essai " avant de trouver les bonnes dimensions à mes partition ( eyrolle a publié un livre sur Ubuntu vraiment bien fait)

Mais j'ai été bien étonné de m'apercevoir que l'installation d'un système Linux quel qu'il soit est maintenant aussi aisé qu'avec windows ...et
puis comme je le dit toujours :

avec microsoft c'est windows qui commande , avec un système Linux c'est l'utilisateur le patron Smiley cligne

++

ps :
a écrit :

Le support de ftp en ligne de commande ouvre des horizons pour la maintenance des sites en ligne...


pour le ftp il y a sous FF une extension vraiment top : FireFTP et pour les modifs en ligne je n'utilise plus que çà
Modifié par kzone (20 Dec 2006 - 16:31)
Administrateur
Vous me faites peur à parler de redimensionnement de partitions. Même si ça fonctionne bien dans 95% des cas, les 5% où ça plante doivent être contents Smiley rolleyes (surtout s'ils n'ont fait aucune sauvegarde mails+docs+mdp+profils msn&Fx+etc Smiley biggol )

J'ai pris l'habitude de partitionner mes vieux DD avec toujours 3 Go de libre (ex: 37Go pour Windows et 3 "pour plus tard"=pour Linux) ou bien plusieurs partitions de 30 à 60 Go sur les DD récents. Ca permet, sur les DD où Windows n'est pas préinstallé, de ne pas passer par cette dangereuse étape du repartitionnement Smiley smile
C'est pour ces raisons d'apréhension lié au au redimensionnement, que la solution du disque dur additionnel est sécurisante.
Parce que de toute façon, mettre tous ses oeufs dans le panier microsoft, ça devrait faire peur aussi, non ?
Macromedia Fireworks me manque Smiley smile

D'autant que je ne supporte pas le dual boot, je préfère n'avoir qu'un système, quitte à formater quand je dois changer... Je dois passer pour un fou, mais non...
A vrai dire, ce qui me gène, d'une part, c'est les polices, d'autre part, c'est le fait que les boutons de formulaires ne soient pas beau sous Firefox, et c'est a peu près tout. Enfin, je chipote, c'est surtout Fireworks qui me manque. Mais je ne peux me lancer que quand j'aurai du temps. C'est à dire dans une semaine Smiley smile
Mais sous Dapper, parce qu'Edgy ne m'a pas du tout convaincu...
Oui, c'est les trucs propriétaires qui figent les utilisateurs sur microsoft.
C'est calculé.
Mais, rien n'empêche d'installer les polices windows ou mac.
D'autre part, l'apparence des boutons et des fenêtres peut être plus jolie sur linux que sur windows à condition d'installer les gestionnaires adéquats (ceux qui consomment de la ressource).
Noublions pas que windows découvre à peine les bureaux 3D et la transparence...
Enfin, pour macromedia, la donne sera changée l'année prochaîne avec firefox 3 et le support de smil. A ce moment là, macromedia...
Modifié par GeorgesM (20 Dec 2006 - 20:32)
GeorgesM a écrit :
D'autre part, l'apparence des boutons et des fenêtres peut être plus jolie sur linux que sur windows à condition d'installer les gestionnaires adéquats (ceux qui consomment de la ressource).
Noublions pas que windows découvre à peine les bureaux 3D et la transparence...

J'ai en effet eu l'occasion de tester XGL et Compiz. C'était mes plus beaux moments sous linux, j'avais tout configuré, tout était superbe à faire palir Mac OS et Windows réunit (et enfin, ma carte graphique servait). Jusqu'à ce qu'une mise à jour m'empèche de démarrer en mode graphique... C'est ça les tests Smiley lol

GeorgesM a écrit :
Enfin, pour les boutons, la donne sera changée l'année prochaîne avec firefox 3 et le support de smil.

Bonne nouvelle, c'était un peu ridicule. Je trouve là aussi que les polices étaient très laides sous Firefox, et les sites tous déformés, je tenterai donc la prochaine fois de mettre les polices (je me lance samedi Smiley smile )


GeorgesM a écrit :

A ce moment là, macromedia...

Une solution pour fireworks, c'est wine. Je ne sais pas si le logiciel marche bien... Autre espérance, le fait qu'Adobe ait racheté Macromedia, peut-être Photoshop lira-t-il les PNG-Fireworks, et dès lors, je pourrais les lire depuis Gimp qui concurrence Photoshop ?
a écrit :

surtout s'ils n'ont fait aucune sauvegarde mails+docs+mdp+profils msn&Fx+etc bi Smiley biggol


ben çà évidemment c'est LA première chose à faire : une sauvegarde des données! ( je devais avoir au moins 5 , 6 cd-rom de données .. Smiley langue )
Effectivement rien n'est jamais fiable à 100% .

a écrit :

sylvain a écrit :
D'autant que je ne supporte pas le dual boot, je préfère n'avoir qu'un système, quitte à formater quand je dois changer... Je dois passer pour un fou, mais non...


ben çà fait 2 fous alors !

Mais tous n'est pas 'rose' sous Linux parceque souvent rien n'est conçu pour linux ...
Comme par exemple l'installation d'un nouveau clavier média +++ dernier modèle où aucun 'driver' n'est applicable ( sauf en étant un gourou du bash !)

L'installation et la configuration d'une tablette wacom n'est pas des plus aisée, sans parler d'une "donkey" wifi fourni avec une liveBox ...

mais petit à petit les choses se mettent en place .... Ubuntu "parrainé" par un milliardaire sud africain à les moyens un jour de concurrencer "the windows" , et des projet comme celui lancé par le créateur de mandriva , (projet ulteo ) me semble plein d'avenir ..

Il vient de sortir en librairie un "hors série" de Linux Pratique ce mois ci , " les logiciels libres en 80 questions " très bien fait , répondant aux 'angoisses Smiley confus ' avant de passer à un système Linux ..

Mais Felipe a raison de souligner : linux n'est pas le système sans faille ..

ps : petition Adobe and Macromedia for Linux Smiley ravi
Modifié par kzone (21 Dec 2006 - 00:23)
Pages :