5146 sujets

Le Bar du forum

Salut,
merci pour l'info.
C'est assez complexe, dans l'ensemble, mais très instructif. On y apprend que le contraste est perçu différemment par chaque personne, ce qui rend parfois les tests aléatoires (AA, AAA, AAA+). D'où ces nouvelles commandes.
Est-ce qu'un jour, sera disponible un test en ligne qui pourra nous dire "votre site a un contraste qui peut satisfaire 95 % des visiteurs" ?
J'ai suivi un lien intéressant sur la page :
https://git.apcacontrast.com/documentation/WhyAPCA
Pourtant, il y a du travail. Le nombre de sites, y compris professionnels, qui nous présentent du texte quasiment illisible.
Salut,

Moi ce qui m'a intéressé c'est l'annonce d'une fonction telle que contrast-color().

Après, pour réagir à ce que tu dis Bongota, à propos d'un outils d'évaluation, je reste toujours prudent sur les estimations sur l'accessibilité des couleurs. Je me souviens d'une période où les blogueurs discouraient sur l'accessibilité d'un texte sur fond bleu : devait-il être blanc ou noir ? Et, moi, qui ait un daltonisme "léger", j'arrivais à une conclusion inverse de ces "experts" en accessibilité.

Le problème c'est que lorsque l'on entre dans des réglages fins on ne peut pas contenter tout le monde : un daltonien n'aura pas forcément les mêmes problèmes de vision des couleurs qu'une personne âgé en perte de capacité de vision, ou encore qu'un mal voyant. D'ailleurs dans quelle catégorie de "mal voyance" entrerait ce dernier ? Il n'y a pas qu'une pathologie liée à la mal voyance. Donc, pour moi, toutes ces théories sont à prendre avec des pincettes et je ne pense pas que l'on puisse arriver à un outil satisfaisant sur cette problématique.

On pourrait bien sûr créer plusieurs thèmes en fonction des profils... voir permettre une personnalisation pour son site. Je pencherais pour ce dernier point pour l'instant.

L'avènement d'écrans à cristaux liquides pourrait donner des perspectives intéressantes et, pour moi, pourrait être une réponse satisfaisante à certains besoins.
Modifié par Olivier C (25 Jun 2024 - 11:56)
Bonjour,

Je vais me faire honnir par les artistes et les designers avec ce message, mais c'est pas grave.

Une bonne solution serait sans doute d'avoir à disposition une palette de couleurs fournie par le système et configurable par l'utilisateur.
Comme dans les vieux windows où on pouvait tout paramétrer séparément: couleur du texte et du fond, couleur de la sélection, des titres, des boutons, des liens, etc.

A cette époque où j'avais encore un peu de vue, j'avais par exemple défini que le texte devait être écrit jaune sur bleu, la sélection blanc sur orange, et les liens en vert.
J'avais aussi configuré le navigateur pour qu'il ignore toutes les définitions de couleurs, de taille et de police et qu'elles soient systématiquement écrasées par les miennes.
Ca ne donnait pas toujours des résultats très heureux, mais c'était quand même efficace et ça marchait dans 99% des cas.

J'ignore si on peut toujours le faire. Ca n'a plus d'importance pour moi aujourd'hui depuis que je n'ai plus de résidu visuel et que j'utilise un lecteur d'écran.

Une solution de personnalisation site par site, ce n'est pas pratique. Si chaque site à son propre système, ça fait 36 paramétrages à faire, et autant de façons différentes de procéder. C'est pénible à souhait.
Si c'est sauvegardé dans le stockage local, ça multiplie encore par le nombre de machines utilisées, et si c'est lié à un compte, il faut d'abord réussir à se connecter avant de retrouver l'apparence paramétrée. Dans les deux cas c'est pas très optimal pour l'expérience utilisateur.

Soit dit en passant, pour la même raison, l'option "lire à haute voix" que certains sites proposent est en fait totalement inutile, précisément parce qu'on a configuré son lecteur d'écran avec une voix et des paramètres qui sont propres à chacun, une fois pour toute au niveau du système entier.
Donc n'implémentez pas cette option sur votre site, vous perdez votre temps. C'est aussi pour ça que CSS oral n'a jamais décollé.

En fait l'accessibilité n'est pleinement possible qu'au prix d'une certaine uniformisation.
il faut arrêter avec des composants custom à tout va juste parce qu'on trouve celui de base moche, et il faudrait pouvoir utiliser uniquement le thème graphique (comprenant couleurs, polices et tailles de texte) définis au niveau du système.

A quand des noms comme default-text-color, default-background-color, default-text-highlight-color ou default-link-color utilisables au même titre que red, green, blue ?
Ca règlerait pas mal de problèmes. Tout comme la bibliothèque de composants standard.

ET on sait déjà que ça couvre 99% des besoins, vu que ça existe depuis Windows 95 pour les applications desktop.