5099 sujets

Le Bar du forum

Bonsoir.

Je suis assez âgée (mais pas tant que ça !) pour avoir connu un web beaucoup plus textuel...

J'allais intervenir sur un sujet pour faire remarquer à son auteur qu'il s'intéressait plus à la forme qu'au fond d'un article qui lui plaisait.

Mais comme c'était hors-sujet, j'ai hésité...

Je me demande... suis-je vraiment la seule à me dire que ce n'est pas grave si il n'y a pas de 'super effets' sur une page web, que le contenu d'un article est plus important que le fait d'être subjugué visuellement...

Toutes les jolies images que peuvent produire un écran ne sont que des jolies illusions, résultats d'une machinerie compliquée (et donc fragile).

J'ai pourtant fait des études pour produire des images (et du texte)... Je me divertis aussi. Mais j'aimerais ne pas avoir l'impression qu'on perd de vue les choses importantes comme le fait de parler de 'sixième extinction' ou de 'perte de biodiversité'...

Smiley ohwell
Zelena a écrit :
Bonsoir.
Je suis assez âgée (mais pas tant que ça !) pour avoir connu un web beaucoup plus textuel...
J'allais intervenir sur un sujet pour faire remarquer à son auteur qu'il s'intéressait plus à la forme qu'au fond d'un article qui lui plaisait.
Mais comme c'était hors-sujet, j'ai hésité...
Je me demande... suis-je vraiment la seule à me dire que ce n'est pas grave si il n'y a pas de 'super effets' sur une page web, que le contenu d'un article est plus important que le fait d'être subjugué visuellement...
Toutes les jolies images que peuvent produire un écran ne sont que des jolies illusions, résultats d'une machinerie compliquée (et donc fragile).
J'ai pourtant fait des études pour produire des images (et du texte)... Je me divertis aussi. Mais j'aimerais ne pas avoir l'impression qu'on perd de vue les choses importantes comme le fait de parler de 'sixième extinction' ou de 'perte de biodiversité'...
Smiley ohwell

L'essor des téléphones portables avec appareil photo intégré a (définitivement ?) consacré la primauté de l'image sur le texte... au détriment du fond.
C'est assurément le cliché qui prime aujourd'hui, de préférence le plus suggestif et raccoleur possible, histoire d'augmenter la visibilité de l'auteur sur les réseaux sociaux.
Pas sûr que l'évolution soit bénéfique.
Je "date" du siècle dernier et le contenu me paraît encore de nos jours préférable pour expliquer l'image, celle-ci n'étant pas toujours suffisante pour cerner tous les aspects d'une mise en situation.
Ce préambule posé, je suis en train de parcourir l'ouvrage d'Olivier ANDRIEU intitulé "Réussir son référencement web" (gros pavé de plus de 600 pages fort intéressant) et, sauf à ce que je n'ai rien compris au sujet, il semble bien que la tendance soit au rétablissement de la prévalence du fond (contenu) sur la forme, avec pour objectif l'amélioration de la prise en compte par les moteurs de recherche.
La montée en puissance du web sémantique et sa prise en compte dans les algorithmes de Google ou autres est peut-être une partie de l'explication, mais pas seulement.
L'autre tendance qu'il me semble voir de plus en plus prise en compte est le retour de la typographie dans les préoccupations des concepteurs de sites web un tantinet sérieux.
Faut avouer qu'un texte, même long, correctement mis en page est nettement plus agréable à lire pour peu qu'on prenne soin à la fonte utilisée, l'espacement des mots ou des paragraphes, etc.
Bref, peut-être n'y a-t-il pas de raison de totalement désespérer du "ouaibe" et de son devenir, même si parfois le pire cotoie le meilleur Smiley ohwell
Zelena a écrit :
Je suis assez âgée ... pour avoir connu un web beaucoup plus textuel...


Oh et bien moi qui pensais que vous aviez connu les cartes perforées... Smiley murf

Plus sérieusement, j'ai tendance à croire que l'on peut faire les deux.
Je m'inspire beaucoup du print dans mes conceptions web et parcours autant de revues que de sites durant la phase maquette. Parallèlement je définis avec mon client les persona, puis une architecture de site avec des thèmes, puis les classiques zoning & Co et enfin je donne à mes clients des documents à remplir en fonction de l'architecture définie, où chaque paragraphe est dimensionné (nombre de mots à essayer de respecter) et précédé d'une liste d'expressions clés à intégrer au paragraphe en question. De simples fichiers word ou pdf. Je définis également avec le client le futur contenu du blog si blog il y a, ainsi que les catégories. Et durant la conception du site je lui fais rédiger 2 premiers articles. L'ensemble des thématiques du site est donc analysée et préétabli, et j'analyse avec un outil (la grenouille) le ratio texte/image afin de ne pas dépasser les quotas.
Donc au final, le site plait visuellement au client, et les contenus restent intéressants.

Lorsque je parle pour la première fois avec un prospect, je lui dis qu'un site web en 2016 c'est une salle de rédaction couplée à un service marketing. S'il ne comprend pas ça, alors je lui fais comprendre qu'il a fait erreur en s'adressant à moi.

Edit : en fait, tout ça pour dire qu'à mon avis cette problématique n'est qu'une problématique liée au budget, et personnellement bon nombres de sites web présents sur la toile ne sont pas, selon mes principes, des sites web. De même qu'un nespresso n'est pas un café.
Modifié par Manhattan (30 Sep 2016 - 10:52)
Salut,

sepecat a écrit :
Je "date" du siècle dernier

Ok, donc à 17 ans tu commences à avoir une bonne vision des choses, même si le web est un peu plus âgé que toi Smiley biggrin Smiley langue

Just my 2 cents : j'ai moi aussi tendance à penser que le contenu textuel est le plus important. Mais il ne faut pas non plus oublier ce qu'a dit Napoléon :
a écrit :
Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours.

S'il avait connu youtube, il aurait probablement remplacé "croquis" par "vidéo" ou au moins mis les deux. Mais il a dit aussi :
a écrit :
On gouverne mieux les hommes par leurs vices que par leurs vertus.

On ne peut pas non plus faire abstraction de la culture, et celle d'une bonne majorité d'internautes repose sur les solutions de facilité et l'image fixe ou animée. Le texte, ils ne le lisent pas, et d'ailleurs à voir comment ils écrivent, je me demande s'ils savent encore lire !

Quel que soit le choix, en tous cas, il doit se traduire au final par un travail bien fait : un texte en bon français (s'il s'adresse aux francophones) ou de belles images/vidéos hébergées localement pour éviter les pubs, pistages et violation de vie privée des hébergeurs habituels. Et dans des formats interopérables pour que tous puissent lire le contenu...

Cela dit, aller dans le sens de la pente et de tout ce qui tire vers le bas n'est qu'un pis aller, et on devrait toujours au contraire essayer de tirer vers le haut. Pour cela un bon texte me semble valoir mieux qu'une mauvaise vidéo pleine de pubs !
Modifié par jibe74 (30 Sep 2016 - 12:27)
<HS>p*** de b*** de m*** ! Je n'ai encore pas compris comment faire des citations propres sur ce forum sans citer un autre post...</HS>
Bonjour.

Ce qui m'a interpellé, c'est la fascination qu'exercent les images (surtout animées). Qu'elles soient pertinentes ou non, elles ont un attrait que le texte peine à avoir.

livre_de_référence a écrit :

Le texte est un support réflexif.
L'image est un support sensible.


Je trouve qu'à cause de l'abondance d'images, on perd de vue la finalité de la présence d'informations. J'ai l'impression qu'on nous annoncerait la fin du monde avec plein de graphiques et de vidéos... et il se trouverait encore des gens pour s'extasier sur tel ou tel effet... (En fait, c'est ce que font certains sites...)

Peut-être est-ce une 'qualité' humaine : préférer 'vibrer' que réfléchir...

@jibe74
C'est vrai qu'un croquis vaut mieux qu'un long discours... mais qui fait les croquis ? Les images signifiantes ? Les dessinateurs talentueux... Pas aussi facile que d'appuyer sur un bouton.
(j'utilise la touche 'Prévisualiser' en général... Smiley smile )

@Manhattan
Est un professionnel heureux celui qui peut refuser des clients...
C'est quoi cette histoire de grenouille ?

@sepecat
...retour de la prévalence du fond sur la forme... Ça sonne bien... J'espère aussi.

Smiley smile
Modérateur
J'ai l'impression qu'il y a pas mal de distorsions dans tout cela.

Le web a toujours été du partage de contenu (et de services). Son importance a toujours été là et l'est toujours. Si on regarde parmi les sites les plus visités, on a des sites ou le contenu prime clairement (wikipedia, google, par exemple). On va retrouver sur du local les sites de presse, pôle emploi, les pages jaunes, etc. On ne se rend pas sur ces sites pour une claque visuelle mais parce qu'on y cherche du contenu. Leur succès est lié à la qualité du contenu et non au visuel.

La distorsion vient généralement que beaucoup d'entre nous travaillent régulièrement sur des sites au contenu nul, inutile et inintéressant: les sites vitrines. Pour la plupart ils n'ont comme seul contenu intéressant des informations de contact. Mais se trouve bondé de bave commerciale et de promesses non tenues, d'historiques dont tout le monde se contrefiche etc. C'est là qu'il nous faut généralement rivaliser d'ingéniosité pour essayer d'intéresser le visiteur, car on cherche à lui enfiler des informations dont il n'a pas envie.

Si vous avez un article très intéressant, une mise en page très simple, lapidaire, qui privilégie la facilité de lecture suffira amplement.
Zelena a écrit :
Qu'elles soient pertinentes ou non, elles ont un attrait que le texte peine à avoir.

Pas tout à fait d'accord. Un texte bien torché peut soulever des masses. Les images, par une accumulation qui frôle la boulimie, perdent de leur pouvoir. Maintenant, je n'ai pas encore vu de site internet qui corresponde à ma conception du réussi dans tous les domaines. Et pourtant j'ai moi aussi quelques décennies à mon compteur.
Je ne me permet pas de refuser des clients car je n'en ai pas les moyens. J'arrive juste, jusqu'à présent, à les convaincre du bien fondé de ce que je préconise.
La grenouille -> Screaming Frog SEO Spider.
Une appli payante passée les 500 pages, ou craquable si l'on est un filou, mais très utile pour analyser un site.
Smiley smile
Manhattan a écrit :

Un texte bien torché peut soulever des masses.

Dit par un orateur charismatique capable d'incarner le texte. Ça s'est déjà vu...

Manhattan a écrit :
J'arrive juste, jusqu'à présent, à les convaincre du bien fondé de ce que je préconise.

C'est déjà beaucoup... je sais à quel point c'est compliqué et usant...

kustolovic a écrit :
C'est là qu'il nous faut généralement rivaliser d'ingéniosité pour essayer d'intéresser le visiteur, car on cherche à lui enfiler des informations dont il n'a pas envie.

Oui, et 'faire du remplissage' n'est pas limité au web. Le directeur d'un journal m'avait demandé de modifier la maquette : des photos plus grandes, plus de 'blanc', moins de texte... Il voulait faire des économies sur la rédaction. Pas sûre que ce journal existe toujours...

Smiley smile
Quid de tous ces lecteurs et lectrices dont le seul accompagnement n'est que duvet et lumière d'appoint ?
On trouve de tout sur la toile, comme ailleurs. Le texte a la cote ! La typographie c'est le texte, mais aussi l'accessibilité et les visuels. Des sites comme Google ou Wikipedia ont des maquettes très travaillées graphiquement, le but n'est pas forcément de faire quelque chose de joli, mais efficace et adapté.
On voit fleurir certains sites 100% typo. Qui peuvent être plus visuels que des sites pleins d'images.

Aussi, des CMS et solutions qui font la part belle à l'écrit comme Medium, ou encore Pulse (LinkedIn)…
https://medium.com
https://www.linkedin.com/pulse


Pourquoi opposer fond et forme alors qu'ils sont complémentaires. Les journaux sont bien plus parlant avec des images qui enrichissent le contenu. On trouve aussi des sites où le fond est le visuel. Il faut juste communiquer de la façon la plus adaptée en fonction du public visé. Aussi le web n'est pas adapté pour la lecture de longs textes (fatigue visuelle), le papier a encore de beaux jours devant lui.

Une image vaut mille mots certes et il existe de multiples façons de communiquer. Un bon discours sera moins audible si on y met pas la forme. Même avant le web…
J'avais lu que certains enseignants proposaient d'éduquer les élèves à déchiffrer la communication et l'image, au même titre que le français, vu que c'est le monde dans lequel nous vivons.

Après si certains vendent du vide qu'ils essaient de masquer avec de jolis visuels, libre à chacun d'aller sur un autre site ou chez le libraire. Smiley smile
Modifié par spongebrain (30 Sep 2016 - 15:37)
jibe74 a écrit :
&lt;HS&gt;p*** de b*** de m*** ! Je n'ai encore pas compris comment faire des citations propres sur ce forum sans citer un autre post...&lt;/HS&gt;

Zelena a écrit :
(j'utilise la touche 'Prévisualiser' en général... Smiley smile )

Oui, j'ai dû faire un truc de travers, ce que j'avais essayé ne voulait pas fonctionner. Pourtant, je viens de vérifier : tout fonctionne bien comme je pensais à priori que ça devait fonctionner... Je devais avoir oublié de me réveiller avant de me lever quand j'ai essayé sans succès !

Zelena a écrit :
@jibe74
C'est vrai qu'un croquis vaut mieux qu'un long discours... mais qui fait les croquis ? Les images signifiantes ? Les dessinateurs talentueux...

Je ne sais pas si j'ai été assez clair (j'arrive à ne pas faire trop de fautes, mais je n'ai jamais été doué pour la prose Smiley confused )...

J'ai associé la citation du croquis à celle du gouvernement par les vices plutôt que par les vertus justement pour faire ressortir le fait que le croquis reste souvent la solution de facilité. J'aurais peut-être aussi dû l'associer à ce que
Boileau a écrit :
Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.


Et comme je disais, il faut toujours privilégier les choses bien faites, que ce soit au niveau de la littérature ou du graphisme ou au niveau des choix techniques et éthiques.

kustolovic a écrit :
C'est là qu'il nous faut généralement rivaliser d'ingéniosité pour essayer d'intéresser le visiteur, car on cherche à lui enfiler des informations dont il n'a pas envie.

Tout à fait ! Tout l'art consiste à arriver à lui faire prendre conscience qu'il y a des choses intéressantes à voir là où il n'a pas envie de regarder, tout en lui laissant la liberté de regarder où il veut !

Évidemment, c'est d'autant plus difficile qu'il y a moins de choses intéressantes à voir là où on veut attirer son regard ! Mais apparemment, certains sont très doués pour cela, si j'en juge par les produits de qualité nulle qu'ils arrivent à vendre, que ce soit avec du baratin ou des images !
spongebrain a écrit :

On voit fleurir certains sites 100% typo. Qui peuvent être plus visuels que des sites pleins d'images.

C'est typique des graphistes d'être fascinés par une mise en page 100% typo...

spongebrain a écrit :

Pourquoi opposer fond et forme alors qu'ils sont complémentaires.

C'est ce que j'ai fait ? L'oeil est attiré par un beau visuel. Mais je considère que le fond est plus important que la forme. N'êtes-vous pas d'accord ?

spongebrain a écrit :

Une image vaut mille mots certes et il existe de multiples façons de communiquer. Un bon discours sera moins audible si on y met pas la forme. Même avant le web….

Il m'est arrivé de lire une BD parce que je trouvais le thème, la narration intéressante alors que je n'aimais pas du tout le style de dessin. Mais l'inverse... Je ne me souviens pas.

jibe74 a écrit :

On ne peut pas non plus faire abstraction de la culture, et celle d'une bonne majorité d'internautes repose sur les solutions de facilité et l'image fixe ou animée.

Je ne veux pas dénigrer les images ou les vidéos, certaines sont remarquables, bien trouvées, bien réalisées... Mais comment disait l'autre - Bradbury - c'est une question de qualité... Et l'image (et la vidéo) sont utilisées, à présent, de façon outrancière.

Pour ce qui est des croquis, par le passé en tout cas, ceux qui étaient capables de réaliser des images qui synthétisaient une idée en quelques coups de crayon étaient recherchés pour leur virtuosité... Et bien payés. (Le croquis, ce n'était pas synonyme de 'pas cher')

Personnellement, je vois tellement de sites qui sont du 'copier-coller' d'autres sites que j'ai l'impression que les gens ont plus besoin de s'exprimer que faire passer un contenu réellement novateur...

Smiley smile
@ Zelena
Un cliché très répandu que d'opposer fond et forme. D'associer le fond au texte et la forme au visuel. C'est une vision caricaturale, étriquée et obsolète… depuis Gutenberg.
Quant à la typo elle a pour vocation de servir le texte et le contenu, et même bien plus. Pas de texte sans typo. Ou bien illisible et irrespectueux du lecteur. Limiter la typo là encore à du simple visuel décoratif, c'est complètement passer à côté du sujet. Une marque comme Apple ne se serait pas faite sans la typo. Steve Jobs lui même a viré des collaborateurs bornés qui n'avaient pas compris l'importance de la typographie. Un site de qualité qui traite de sujets de fond comme de la forme, doit être typographique, que ce soit pour des raisons de lisibilité, d'esthétique (aussi), d'ergonomie, d'expérience utilisateur, de cohérence, de pérennité. Si le texte est un langage, il doit adopter le bon ton, le bon style, la bonne image, le bon son… aussi. On y est tous réceptif, de façon plus ou moins consciente.

https://www.1min30.com/inbound-marketing/importance-de-la-typographie-24033

Ensuite, il y a un autre sujet (sans fin) concernant la qualité des contenus qu'on trouve sur le web. Il semble évident qu'avec des millions de sites, on ne va pas tomber sur des perles de cultures à chaque page et qu'il y a une sorte de sous culture du clic. C'est à l'utilisateur de se prendre en main et d'aller chercher des contenus de qualité, sur la toile ou ailleurs. Des sites avec essentiellement du texte affligeant de connerie, c'est pas ce qui manque, d'ailleurs on les repère souvent avant même de les avoir lu, par leur typographie indigente.
spongebrain a écrit :
@ Zelena
Un cliché très répandu que d'opposer fond et forme. D'associer le fond au texte et la forme au visuel. C'est une vision caricaturale, étriquée et obsolète… depuis Gutenberg.
Quant à la typo elle a pour vocation de servir le texte et le contenu, et même bien plus. Pas de texte sans typo. Ou bien illisible et irrespectueux du lecteur. Limiter la typo là encore à du simple visuel décoratif, c'est complètement passer à côté du sujet.


Nous sommes habitués à ce que la forme soit soignée, nous y sommes sensibles, soit. Depuis des siècles. À telle enseigne qu'un texte mal mis en page, avec une typo difficile à lire aura peu de chances d'être lu. C'est entendu.

Mais la carte au trésor fabuleux (ou une découverte scientifique fondamentale, n'importe quoi qui a de l'importance), mal fichu, quasiment illisible, bourré de fautes d'orthographe sera lu... Tout est une question de motivation et d'intérêt à parcourir un contenu.

D'où ma perplexité devant cet enthousiasme - juvénile - pour les effets... de toutes sortes. Mais ça va passer...

Je suis parfaitement consciente que je ne vais pas avoir le dernier mot...

Smiley smile
@ Zelena
Le coup de faire des généralités sur le web, des clichés sur la BD, pour citer au final la thèse de neuro chirurgie de 800 pages à titre d'exemple ultime et inébranlable, ça part un peu en sucettes ? Smiley lol

Les rares lecteurs de ce type de contenu sont payés pour. Ce qui peut être une corvée, surtout sur un écran LCD inadapté Smiley whattha , et si comme vous le dites, « bourrée de fautes, mal fichue et illisible ». Le fouet en cuir est fourni avec ? Smiley hinhin
Donc, il faut mettre en ligne des thèses avec que du texte (sans images polluantes) et payer les lecteurs pour relever le niveau ?? Smiley eek

Même ce genre de contenu, souvent indigeste, ne peut échapper à la typographie et à une mise en forme soignée. L'équivalent sur le web serait un site comme Wikipédia, dont l'interface est un peu brute mais très travaillée. Ou le rapport annuel d'une entreprise, mais là encore la forme est indissociable du fond, avec des agences spécialisées dans ce type de contenu.

L'écrit (et donc la typo) ont tout à fait leur place sur le web avec des outils de blog et CMS modernes optimisés pour valoriser le texte. Medium par exemple fait la part belle à la simplicité. Et on trouve beaucoup de contenu de qualité. Mais ça se mérite, il faut aller le chercher. Voir les liens dans mon premier message.
Modifié par spongebrain (01 Oct 2016 - 17:37)
spongebrain a écrit :


L'écrit (et donc la typo) ont tout à fait leur place sur le web avec des outils de blog et CMS modernes optimisés pour valoriser le texte. Medium par exemple fait la part belle à la simplicité. Et on trouve beaucoup de contenu de qualité. Mais ça se mérite, il faut aller le chercher. Voir les liens dans mon premier message.


Je suis d'accord. Surtout sur la recherche de contenu de qualité sur le Web.