5099 sujets

Le Bar du forum

En ce dernier vendredÿ de l'année il fallait lancer un troll de la mort. Celui-ci devrait être assez gratiné.

- on connaissait déjà les mini-portables équipés d'écrans 12 pouces, voilà qu'Asus annonce la sortie d'un mini-mini en 7 pouces, quelque part entre le PDA et le PC pocket.... alors entre les 3 pouces de nos mobiles et les écrans d'ordi en inflation de pixels (en attendant la projection sur écrans TV gigantesques), comment définir/garantir/optimiser demain l'affichage de nos contenus ?

- certains annoncent la fin de la "métaphore du réel", cette maladie infantile qui consiste à reproduire dans l'univers virtuel un environnement rassurant tiré du réel (par exemple le bureau-dossiers-documents-poubelle-etc)... lire cette projection FirePC. Quid alors de l'accessibilité des Saas (software as a service = applis web/webOS) ???

- des chercheurs japonais viennent de mettre au point un casque (assez space faut reconnaître Smiley cligne ) permettant de naviguer par la pensée (contrôle des influx nerveux) sue le web ou dans SL. Vers quels types d'expériences utilisateur s'oriente-t-on ?

- plus prosaïquement, est-ce qu'un truc genre Wii pourrait devenir un outil remplaçant clavier et souris dans un proche avenir ?

- avec l'arrivée de uBrowser en 2006 (tiens, on n'en parle plus guère de ce brower 3D de chez Linden...) et les développements annoncés de FF vers la 3D, le web 3.0 (wwwééé, ça c'est du troll de la mort qui tue ou j'm'y connais pas) pourrait annoncer un changement radical de perception et d'usage des contenus : au lieu de cliquer sur des menus-rubriques on changerait de pièce, d'île ou de monde et on consulterait des contenus sur les murs, au plafond ou en plein ciel... Quelles stratégies de structuration, de référencement et de consultation développer ? S'orientera-t-on vers un usage nettement séparé du web comme outil strictement informatif et des univers 3D (genre SL) comme outils plutôt distractifs et interactifs - auquel cas notre web 2D perdrait sa fonction interactive et tant pis pour Ajax et Cie - ou va-t-on plutôt vers un mix des deux avec un web-metavers surchargé d'interactivité, et donc probablement synonyme d'inaccessibilité accrue ? (à moins d'équiper les non-voyants d'ondes radar - genre chauve-souris - pour détecter les volumes Smiley rolleyes )

- est-ce que tout ça ne va pas fusionner dans une immonde bouillasse métaversique où l'inintérêt des contenus le disputera à leur attractivité formelle (syndrome bling bling) ? Je m'imagine déjà entrant dans ma mairie virtuelle SLisée pour demander un renouvellement de passeport et la pauv'dame désolée à l'accueil me recommandant de me rabattre sur le vieux site web 1.0 encore dénichable dans un recoin oublié de Google.

C'est tout pour ce soir Smiley biggol
Entre le pic du pétrole ( et des autres matières premières ) et le réchauffement climatique tout ça sera le cadet de nos soucis ...

Troll powwwwwaaaaaaaaaa !

( Le problème avec ce message c'est qu'en vrai c'est pas une blague. Smiley cligne )
Modifié par Changaco (29 Dec 2007 - 09:01)
Arsene a écrit :
certains annoncent la fin de la "métaphore du réel", cette maladie infantile qui consiste à reproduire dans l'univers virtuel un environnement rassurant tiré du réel

(...)

au lieu de cliquer sur des menus-rubriques on changerait de pièce, d'île ou de monde et on consulterait des contenus sur les murs, au plafond ou en plein ciel...

La métaphore du réel bouge encore. Il va falloir prendre des mesures plus radicales. Smiley pelle
Zut, j'arrive trop tard pour le dernier troll de l'année...

- A l'année prochaîne vieux !
- Groaahahahharhrhrhr
Oui la métaphore du réel bouge encore ici (bumptop) et ici (tileUI). Bumptop est assez rigolo puisqu'il propose un desktop 3D où les volumes des objets-icônes dépend des volumes et sous-volumes qu'ils contiennent (en gros plus y'a de fichiers plus c'est épais, on est carrément dans le réel ...)

Bonne année à tout le monde Smiley smile
Il n'est pas question que Victor me pique le troll de l'année, non mais !

Je le relance autrement :
- qu'est-ce que la notion de "robustesse" dans un environnement de consultation "instable", probablement très différent à plus court terme qu'on l'imagine ? (je rappelle par exemple que Linden annonce des interfaces web dans SL en 2008...)
- les avancées technologiques nécessitent sûrement de faire un certain nombre de choix quant à la préparation-structuration des contenus : de quels outils disposons-nous pour faire les choix les plus pertinents ?
- plutôt que de robustesse (qui implique en partie une notion de "durabilité" censée assurer des restitutions encore utilisables demain et après-demain), ne vaudrait-il pas mieux parier sur une notion de "mutabilité" qui permettrait, à moindre coût, de faire muter dynamiquement les contenus pour en assurer les restitutions ?
- la responsabilité de ce "moindre coût" relève-t-elle des auteurs de contenus ou des fabricants de machines, ou des deux ?

Un exemple purement théorique juste pour voir : est-ce que dans l'optique où l'on puisse assez rapidement interagir avec des contenus par un truc genre Wii ( video en anglais ), ne serait-il pas préférable par exemple de réserver l'usage de la balise <div> à la définition d'objets sur lequels agir en tant que tels, et d'utiliser les autres balises (x)Html pour tout ce qui concerne la mise en forme, via leurs #id, leurs .class et les paramètres qu'il faut ? ...auquel cas la balise <div> perdrait en partie sa fonction de "support de séquencement sémantique" pour devenir une sorte de "support volumétrique" ?
Arsene a écrit :
(je rappelle par exemple que Linden annonce des interfaces web dans SL en 2008...)

Second Life n'a pas une audience à la hauteur du buzz qu'il génère (pardon, qu'il a généré). Smiley cligne

Arsene a écrit :
plutôt que de robustesse (qui implique en partie une notion de "durabilité" censée assurer des restitutions encore utilisables demain et après-demain), ne vaudrait-il pas mieux parier sur une notion de "mutabilité" qui permettrait, à moindre coût, de faire muter dynamiquement les contenus pour en assurer les restitutions ?

Et pour produire des contenus durables et mutants, tu appelles Stan Lee et Duracell? Smiley biggol
SL ou autre chose, je n'ai pas d'opinion là-dessus. Je crois me souvenir que le web des débuts n'a pas eu une audience exceptionnelle non plus, sans doute lié au fait que quelques années ont été nécessaires pour qu'utilisateurs et outils s'apprivoisent, que les technologies accélèrent le tout, que les contenus s'enrichissent pour former une offre complète et cohérente, et qu'accéder à cette offre entre dans les habitudes des uns et des autres. Je rappelle également qu'il y a quelques temps quand on parlait de consultation web sur mobiles on avait aussi droit à des remarques ironiques, qui sont plus facile à émettre dans l'instant qu'à tenir sur la durée Smiley cligne
Je rappelle aussi que Firefox 3D n'est pas si loin et qu'à partir du moment où on peut faire tourner un cube on peut aussi un jour rentrer dedans. Un web 3D dans lequel on se déplacerait n'est plus tellement de la SF aujourd'hui.

On peut toujours se dire qu'on va continuer comme on a toujours fait... on peut aussi se demander quelles implications sont sous-tendues par l'émergence probable de ces nouveaux contextes d'utilisation, et comment anticiper ces questions de contenu unique qui recouvrent des enjeux économiques importants. De mon point de vue la question de la robustesse, si elle ne s'inscrit que dans l'immédiateté d'un temps T d'un type d'utilisation sans envisager la perennité des contenus et les modalités de restitution possibles à moyen terme (2-3 ans), est mal posée. S'il est question d'interopérabilité, on interopère avec quoi ? avec le dispo d'aujourd'hui ou avec le possible de demain ?

Cela dit ça n'est qu'un troll vendredÿesque et pour ma part je préfère l'arrêter là.