1157 sujets

Accessibilité du Web

Pages :
(reprise du message précédent)

Il est déconcertant que de voir pareille paradox.
Nombreux sont ceux qui cherche à accéder à la source d'info propres pour avoir de quoi fair un site accessible.

Quand j'ai fait des recherches par moi même on retombe souvent sur des liens qui conseilles des liens.. qui conseille des liens ...

faudrait-il une meilleur accessibilité même pour les "non-handicapés" sur le sujet de l'accessibilité ?

On ne devrait même pas avoir à "fouiller". Il serait plus qu'apréciable d'avoir un site qui pose clairement
1 - le contexte en extra résumer
2 - comment rendre son site accessible (les étapes/balises et fameux "92 points technique clef" )
3 - les outils de validations (faut que je retrouve d'ialleur le dernier que 'ai testé...)
4 - des pages exemples

Smiley sweatdrop Apprendre à faire de l'algo en full binaire sans plus à porter de tous que de s'ouvrir à l'accessibilité ... peut-être est-ce la source de temps de rétisant à l'heure actuel ?


Smiley biggrin Ne voyez pas là une critique personnel et envers "alsacréation", elle ce veux simplement une constation générale. Certe je conçois qu'il y'à manifestement plusieurs "doctrine" mais tout de même Smiley sweatdrop
Je viens un peu comme le naïf héberlué, qui pratique le web et la création comme un passe temps, avec une curiosité et une envie d'apprendre sans limites, qui essaie de tenir compte des avis différents (ce n'est pas le seul lieu auquel je me réfère)....
Pour un amateur que je dirais "moyennement éclairé" par rapport à l'immense masse de gens qui se "tâtent" sur la création de sites et de blog, je peux vou dire que vous faites peur.........
Remettez un peu les pieds sur terre par rapport à vos exigences et consultez les "sites fast-food" pré-conformés qu'une partie des gens non "web-culture" utilisent pour pouvoir s'exprimer sur l'internet, pensez à cette immense frange de la population qui a l'adsl, et pour qui déjà naviguer est un mystère, une tâche ardue, et qui veulent "faire un blog" ou "faire un site", car ils ont des choses à dire, des émotions à transmettre, des photos de leur familles à montrer, bref, qui veulent exister sur le net......java? c'est une danse, html kézako? url ? FAI? récupérer l'url d'un fichier téléchargé à grand renfort d'aide sur un forum de bénévoles attentifs......du chinois à utiliser dans un contexte écrit en papousien primitif.....
Vous vous adressez à une frange hyper-spécialisée des utilisateurs-créateurs de sites.....
C'est utile et nécessaire ce que vous faites, c'est meme primordial pour rendre le web accessible à tous : j'entends par la pour "consulter"....
Mais seul des professionnnels avertis ou des amateurs qui ont beaucoup de temps et un très bon niveau d'étude et de langage sophistiqué peuvent se mettre à votre portée....
pour finir voici ce que je pense :
C'est le web, les créateurs d'outils et de systèmes, les organisateurs de standarts qui doivent se mettre à la disposition du public....et non pas l'inverse, car créer, pour pouvoir s'exprimer, un langage inacessible à la plupart des gens, n'est pas démocratique, mais hyper sélectif, c'est couper l'immense masse de l'utilisateur lambda de ce moyen d'expression universel.
Il ne pourra qu'en rester le spectateur frustré devant un outil trop complexe pour des raisons politiques ou économiques ou culturelles.

voilà mon sentiment
albidochon
albidochon a écrit :
JIl ne pourra qu'en rester le spectateur frustré devant un outil trop complexe pour des raisons politiques ou économiques ou culturelles.


Ah, le mauvais procès resurgit Smiley cligne

Hélas, albidochon, l'outil n'est pas complexe pour ces raisons. Il l'est par lui-même et en raison de l'état de l'art: le webmestre amateur ne devrait en fait jamais avoir à toucher une ligne de code, et devrait pouvoir personnaliser son site uniquement via son CMS, de manière à minimiser le risque d'en compromettre l'accessibilité native (le CMS veillant à "cadrer" les actions du webmestre et à l'informer lorsque cela dépasse les capacités des automatismes).

Les CMS actuels en sont encore loin, et le bidouillage aggrave beaucoup les choses.
Modifié par Laurent Denis (27 Jul 2006 - 12:27)
albidochon a écrit :

C'est utile et nécessaire ce que vous faites, c'est meme primordial pour rendre le web accessible à tous : j'entends par la pour "consulter"....
Mais seul des professionnnels avertis ou des amateurs qui ont beaucoup de temps et un très bon niveau d'étude et de langage sophistiqué peuvent se mettre à votre portée....


Bonjours,

pour ma part je ne fréquente (presque) plus que "ces forums" aux languages sophistiqués même si je ne pige pas toujours les mots qu'ils emploient car quand je demande on me répond. par contre pour demander quelque chose dans la majorité des forums je trouve cela plus difficile (les regles y sont implicites) donc je ne suis pas certains que cela soit la majorité des forums qui se mette au niveau de l'individu un peu perdu mais plutot "ces forums élitistes" ... paradoxe ?

à plus,

Smiley cligne
Modifié par st-antigone (27 Jul 2006 - 13:49)
Après l'avis de l'expert, je viens donner ma réaction de simple amateur autodidacte :
a écrit :
C'est le web, les créateurs d'outils et de systèmes, les organisateurs de standards qui doivent se mettre à la disposition du public ... et non pas l'inverse ...

Avec un tel raisonnement, on peut s'attendre à une disparition de notre belle langue française au profit du langage SMS ... Smiley bawling
a écrit :
Remettez un peu les pieds sur terre par rapport à vos exigences et consultez les "sites fast-food" pré-conformés qu'une partie des gens non "web-culture" utilisent pour pouvoir s'exprimer sur l'internet ... et pour qui déjà naviguer est un mystère, une tâche ardue, et qui veulent "faire un blog" ou "faire un site" ...

Je pense que ce sont justement ces sites "fast-food" qui sont complexes et peu navigables. La "web-culture" se doit de nous sensibiliser à l'accessibilité et au respect des normes pour nous donner l'envie de bien faire ... et ainsi éviter que le web ne devienne un "souk" incompréhensible y compris pour ses utilisateurs les plus avertis !
a écrit :
Mais seul des professionnels avertis ou des amateurs qui ont beaucoup de temps et un très bon niveau d'étude et de langage sophistiqué peuvent se mettre à votre portée ...

Il y a ici des amateurs et des pros, pour tous les journées font 24 heures, et je suis convaincu que les niveaux d'études sont très variables !

Les amateurs grandissent grâce aux professionnels, ces experts sont maintenus les "pieds sur terre" Smiley lol avec les avis des débutants, et cet équilibre est une grande qualité d'Alsacréations ... si toutefois on sait accepter la critique Smiley cligne .
Modifié par VirtualFred (27 Jul 2006 - 15:49)
Bonjour Smiley smile

Cet échange est sympa, mais vous dérapez tout doucement par rapport au sujet initial...

Maintenant, si vous souhaitez ouvrir un sujet concernant la rédaction et les termes utilisés dans les réponses apportées aux questions, pourquoi pas Smiley smile

Ceci dit, je pense, mais je peux aussi me tromper, que des éclaircissements sont apportés si une réponse paraît trop technique, non ?
[HS]
Bonjour,
je travaille actuellement sur une application web qui se doit d'être le plus accessible possible.
Je voulais juste dire un grand merci à tous ceux qui ont participé à ce topic, il m'a été d'une grande aide.

Voila Smiley lol
[/HS]
Bonjour,

A l'origine je cherchais un résumé (synthèse proche d'une définition) de l'accessibilité du web... Et d'une certaine façon j'ai trouvé matière dans les trois pages qui précèdent.
J'aurai juste une petite remarque (contredisant l'impression de dérapage introduite par Dominique).

Il me semble un peu dommage de réduire l'importance d'une formulation accessible à un raccourci grossier* vers le langage sms. Pour illustrer ma remarque, d'après mes recherches, le niveau de langue grammatical, synthaxique et/ou lexical, pose des problèmes d'accessibilité aux sourds (de naissance notamment).
Mais je découvre ce forum et vous en parlez peut-être ailleurs... Smiley cligne

Sinon merci pour la qualité de cet échange. Smiley smile

(* au sens de non-affiné et non d'insultant bien évidemment !)
Madrileno a écrit :
Smiley biggrin En fait je recherche surtout un concentré en 10 lignes de ce qu'il faut pour qu'un site soit accessible Smiley decu
Merci d'avance Smiley cligne

ps : j'ai déjà lu accessiweb ou encore le W3C mais c'est long et pas résumer... Smiley lol


Bonjour, le résumé, la quintesscence (l'essentiel) dont tu parles n'existe pas. Le sujet est très vaste, complexe et compliqué. Il est très délicat de le résumer en seulement quelques pages (alors en quelques lignes : inimaginable !) sans ommetre des aspects importants.

Je rédigerai(s) bien un "Mémento Accessibilité" de 14 pages dans le style de "Mémento X.H.T.M.L" ou "Mémento C.S.S" écrits tous deux par Raphaël, mais je ne dispose pas encore du tout d'assez de connaissances. Désolé.
Modifié par accessibilisation (26 Feb 2007 - 11:06)
Madrileno a écrit :
Smiley biggrin En fait je recherches surtout un concentrer en 10 lignes de ce qu'il faut pour qu'un site soit accessible. Merci d'avance. PS : j'ai déjà lu accessiweb ou encore le W3C mais c'est long et pas résumer


Comme beaucoup je m'intéresse à cette philosophie de travail, comme beaucoup j'ai posé des tas de questions.

Et comme beaucoup j’ai fait l’erreur de ne pas visiter la FAQ ainsi que les tutoriaux d’Alsacréations.

Bien que possédant quelques ouvrages sur les CSS et l’accessibilité comme celui-ci

Et bien en définitive je n’ai ouvert aucun de ces ouvrages, ces deux seules pages à elles seules m’ont suffit à entrer pleinement dans l’accessibilité.

http://forum.alsacreations.com/faq/
http://css.alsacreations.com/

Et puis en entrant dans cette aventure j’ai retrouvé quelque chose d’essentiel dans la création d’un site, simplement étudier, démonter, décortiquer, … le code source de sites comme :

http://www.alsacreations.fr/
http://www.webonorme.net/

Moi aussi je voulais faire un résumé de tout cela, mais en fin de compte pourquoi réinventer la roue puisque plus de 90% de ce que l'on a besoin se trouve dans ces deux sites. Smiley cligne

Sans parler des autres sites comme :

http://quentinc.net/accessibilite/
http://www.la-grange.net/w3c/
http://www.accessiweb.org/
http://www.accessibiliteweb.com/

Et il y en a d'autres comme Zen Jardin etc ...........

Patrick
Modifié par Cinecriture (25 Dec 2006 - 19:24)
Bonjour à toutes et à tous,

D'une part :
J'ai bien réfléchi depuis mon dernier message (y aller) et en ayant relu cette discussion, germe de plus en plus dans mon esprit l'idée de rédiger un mémento (de la collection des éditions Eyrolles) sur l'accessibilité Web.
J'ai quelques idées en tête quant aux chapitres, je lis beaucoup de doc relative actuellement et j'aimerais connaître vos avis sur la question, ce que vous aimeriez y trouver et ce que vous ne voudriez pas voir y figurer...


D'autre part :
jpv a écrit :
[...]
C'est de cette manière que j'ai interprété, de manière erronée, la demande de madrileno, du coup j'ai produit cette liste de 10 "principes", j'aimerais avoir vos réactions, démolitions, bookmarks de quelqu'un qui aurait fait ça beaucoup mieux que moi... :

1. Faire simple et clair , ce qui ne veut pas dire pauvre, dépouillé ou indigent.
2. Concevoir à partir du flux qui doit garantir une mise à disposition du contenu indépendante du média, intégrer le fait que le design web n'en est qu'une interprétation particulière et adopter définitivement le concept de séparation du contenu de la forme.
3. Assurer des alternatives pertinentes, crédibles et pérennes à tous les contenus multimédia et applicatifs : images, sons, dispositifs javascript, interfaces tiers (flash, java, 3D).
4. Assurer la cohérence de la navigation, eliminer les redondances, contextualiser les liens, limiter l'arborescence, fournir des aides pertinentes (carte du site, TOC, liens d'évitement, raccourcis clavier…).
5. Respecter scrupuleusement les recommandations d'utilisation et de formatage des tableaux de données, des formulaires, du contenu (titre, paragraphe, emphase, liste…) et des métadonnées.
6. Utiliser exclusivement les versions normalisées des langages, ne publier qu'après avoir validé et éliminé toutes les erreurs même celles sans conséquences apparentes.
8. Limiter les adaptations destinés à prendre en charge les défauts d'implémentations des langages, notamment de CSS ainsi que tout dispositif à destination de conditions particulières de consultation, intégrer que l'accessibilité est fondée sur des compromis.
9. Laisser à l'utilisateur le contrôle total de son interface, limiter aux cas documentés les alternatives applicatives aux fonctionnalités natives de son outil de consultation.
10. Valider par des tests en situation d'usage, appuyés techniquement sur des méthodologies documentées et éprouvées (bonne pratiques, référentiels, méthode de validation), l'utilisabilité de l'ensemble.

Jean-pierre

Raphael a écrit :

Vraiment très intéressant à tous points de vue.
Sans doute beaucoup trop théorique pour un débutant (un exemple précis associé à chaque point serait extra = j'achète pour le premier article sur l'Accessibilité sur Alsa Smiley cligne )
Offre déja pourvue ? Ou je peux tenter ma chance ? Cela me mettrait les idées encore mieux en place. Je ne promet rien.
Modifié par accessibilisation (18 Jan 2007 - 23:30)
Bonjour,

Un "Memento" n'a de sens pour l'accessibilité qu'à partir d'une méthode d'application donnée. Or celles-ci (Accessiweb par exemple) ne permettent pas (à ma connaissance) ce type d'exploitation du point de vue des droits.
Laurent Denis a écrit :
Bonjour,

Un "Memento" n'a de sens pour l'accessibilité qu'à partir d'une méthode d'application donnée. Or celles-ci (Accessiweb par exemple) ne permettent pas (à ma connaissance) ce type d'exploitation du point de vue des droits.

Je ne voudrais pas radoter ni te critiquer mais ton message fait partie de ceux qui ne sont pas du tout accessibles aux novices vis-à-vis de la compréhension... Smiley confus

Mais j'ai compris ce que tu veux dire.

Le but de mon mémento n'est pas de faire une liste de techniques et points contrôles mais comme tous les autre mémentos un aide-mémoire de ce à quoi il faut penser pour un site, pendant sa conception, durant sa réalisation, et non uniquement durant sa phase de tests.

Ce qui inclurait (enfin j'aimerais les inclure) :
les WCAG 1.0 (traduction de Karl Dubost),
les 92 critères AccessiWeb,
les directives AnySurfer.

Il y a sans doute d'autres initiatives pour l'accessibilité, des initiatives plus abordables que les Directives officielles du W3C, mais je ne les connais pas. on pourrait aussi inclure les bonnes pratique Opquast de la rubrique accesibilité, mais ce serait un peu hors-sujet, et pourquoi pas les fiches BrailleNet... !

Bien sûr, ça pose des problèmes de droits d'auteurs, il me faudraient absolument leurs autorisations de recopier les directives / critères, et donc aussi rémunérer leurs auteurs originaux, ce ne serait pas de la tarte avec l'éditeur (enfin je dis cela, je n'ai jamais rien publié, mais je sais qu'on est payé au pourcentage).

De plus, l'accessibilité n'est pas uniquement des listes de pratiques/ points de contrôle, c'est aussi un état d'esprit général, avec des handicaps en tête et leurs implications (en supposant déja un code valide et sémantique, sans frame) :
* cécité (absense totale de vue) : liens de navigation interne, accesskeys, plan de site, liens compréhensible hors contexte, avertissement à chaque changement de langue/encodage de caractères... ;
* vision floue : style alternatif via un style-switcher : (très) gros caractères ;
* vision défaillante des couleurs (daltonisme) : style alternatif via un style-switcher : fort contrastes voire noir et blanc uniquement ;
* surdité totale ou partielle : films sous-titrés (sans SMIL bien sûr) ;
* handicap moteur : lien de navigation interne visibles, accesskeys ;
* épilepsie : pas de clignotement ou possibilité de le stopper ;
* pour tous : écriture franche et explicite, éviter les sous-entendus, ironie...

Voici une ébauche de plan (des chapitres) :
* Définition
* Pourquoi de l'accessibilité ?
* Revue d'handicaps
* Bénéfices
* Quelques lois
* Les WCAG 1.0 [les 14 directives]
* Points de contrôle des WCAG 1.0 [tous les checkpoints, par priorité croissante]
* Les WCAG 2.0, ébauche de travail du 30 juin 2005 [les 4 principes]
* Points de contrôle des WCAG 2.0, ébauche de travail du 30 juin 2005 [toutes les directives, par critère de réussite croissant]
* Les 92 crières AccessWeb [sans les commentaires, ni objectifs]
* Les directives AnySurfer
* Méthodes d'accessibilisation, élément par élément [au moins la moitié du mémento]
* Validateurs automatiques
* Points à vérifier humainement
* Références
* Ressources
Modifié par accessibilisation (19 Jan 2007 - 12:48)
Administrateur
accessibilisation a écrit :

Je ne voudrais pas radoter ni te critiquer mais ton message fait partie de ceux qui ne sont pas du tout accessibles aux novices vis-à-vis de la compréhension... Smiley confus

C'est assez clair pourtant :
- un memento est un recueil pratique
- donc il nécessite d'être une méthodologie
- donc employer les méthodes existantes (WCAG, Braillenet, ADAE, etc.)
- or ces méthodologies sont soumises à des droits d'auteur
- c'est justement cette "exclusivité" qui donne du poids à ces organismes



Rien que la revue des handicaps pourrait prendre un livre entier... et encore, on ne pourrait pas tenir compte de tous les cas.

L'accessibilité, en terme d'usage, d'outils et de methode, est tellement mouvante actuellement qu'il est impossible de produire un écrit qui ne sera pas obsolète dans 6 mois.

Par exemple, l'emploi du "display none" censé faciliter l'accessibilité des titres en images est devenu la méthode à ne surtout pas employer du fait des différences d'interprétation des différents lecteurs d'écran.

Le plan que tu proposes génèrerait bien plus qu'un memento (je vois mal caser tout ça dans 14 feuillets).
Rien que les 92 points de contrôle doivent être expliqués un minimum et seront obsolètes quand WCAG 2.0 va (bientôt) débarquer.

Comme le dit Laurent, un Memento par définition est un "pense bête", donc des techniques et méthodes à employer... quelque chose de concret, de pratique et non théorique. Cela me semble difficile à mettre en oeuvre, sans oublier les droits d'auteur sur ces méthodes déjà existantes comme le précise Laurent.

EDIT : bien-sûr, l'aspect "marketing" d'un tel memento n'est pas à négliger Smiley rolleyes mais je pense qu'il risque de recevoir un accueil bien mitigé Smiley murf
Modifié par Raphael (19 Jan 2007 - 12:59)
accessibilisation a écrit :
écriture franche et explicite, éviter les sous-entendus, ironie...
Tu ne pense pas que ça va un peu loin là...

Sinon, je trouve que ton mémento est un beau projet. Smiley smile
Raphael a écrit :
C'est assez clair pourtant :
- un memento est un recueil pratique
- donc il nécessite d'être une méthodologie
- donc employer les méthodes existantes (WCAG, Braillenet, ADAE, etc.)
- or ces méthodologies sont soumises à des droits d'auteur
- c'est justement cette "exclusivité" qui donne du poids à ces organismes.

* recueil pratique : oui
* méthodologie : où ça ? Je possède les deux tiens, et ce n'est ni un cours pours apprendre, ni tuto pour développeur (sachant déja les bases), ni un protocole de méthodes à appliquer / effectuer dans un ordre précis. Ce n'est même pas un reproche, cela fait partie intégrante du concept de ces mémentos conçus pour les non-débutants : aligner les infos de références, pointues et précises, que l'on ne peut mémoriser (ou que l'on ne veut pas apprendre par coeur)
* méthodes existantes : elles ont fait leurs preuvers, il serait donc un peu déplacé de ne pas en tenir compte.
* exclusivité : c'est bien là mon problème, je vais pas écrire "Rendez vous sur http://www.accessiweb.org/fr/Label_Accessibilite/criteres_accessiweb/undefined/ pour découvrir les critères AccessiWeb"




Raphael a écrit :
Rien que la revue des handicaps pourrait prendre un livre entier... et encore, on ne pourrait pas tenir compte de tous les cas.

Ce sera une revue brève, maximum une page. Le but est de rappeler leurs difficultés de navigation et besoins spécifiques.




Raphael a écrit :
L'accessibilité, en terme d'usage, d'outils et de methode, est tellement mouvante actuellement qu'il est impossible de produire un écrit qui ne sera pas obsolète dans 6 mois.

Par exemple, l'emploi du "display none" censé faciliter l'accessibilité des titres en images est devenu la méthode à ne surtout pas employer du fait des différences d'interprétation des différents lecteurs d'écran.

C'est un autre souci, le monde d'Internet et donc du Web évolue très vite et ce type d'ouvrage devrait sans doute subir une actualisation annuelle ou bi-annuelle (deux fois par an). On peut même imaginer le nom du mémento comportant l'anée, comme le Quid.




Raphael a écrit :
Le plan que tu proposes génèrerait bien plus qu'un memento (je vois mal caser tout ça dans 14 feuillets).
Rien que les 92 points de contrôle doivent être expliqués un minimum et seront obsolètes quand WCAG 2.0 va (bientôt) débarquer.

Il faudrait aller vite sur certains points pour tout caser voire faire des sacrifices, ça c'est sûr. Mais pour l'instant, un livre dans le style de 'Building Accessible Websites' par Joe Clarck et un tros gros comme projet, je préfère commencer par beaucoup plus modeste. Et justement, quand je parle des 92 critères, je en fais que les citer, sans leur commentaires, ni fiche. Sinon évidemment, il y a de quoi faire un deuxième "Créer des sites Web accessibles à tous".




Raphael a écrit :
Comme le dit Laurent, un Memento par définition est un "pense bête", donc des techniques et méthodes à employer... quelque chose de concret, de pratique et non théorique. Cela me semble difficile à mettre en oeuvre, sans oublier les droits d'auteur sur ces méthodes déjà existantes comme le précise Laurent.

Dans ce cas, ma seule solution c'est de faire un condensé de techniques, méthodes et pratiques, et de faire référence aux WCAG et autres initiatives en indiquant une correspondance avec ces directives, sans les citer. Mais le novice qui lit le mémento ne serait sans doute pas motivé à respecter ces méthodes si il ne connait pas l'importance et l'enjeu des directives à qui ces méthodes font référence. Une intro à ces directive serait dont indispensable, mais il serait incongru d'écrire "Elles sont disponible ici : http://blabla " ou pire "En raison des droits d'auteur, ces directives ne sont pas reproduites dans ce document. Veuilez les consulter à http://blibli ".




Raphael a écrit :
EDIT : bien-sûr, l'aspect "marketing" d'un tel memento n'est pas à négliger Smiley rolleyes mais je pense qu'il risque de recevoir un accueil bien mitigé Smiley murf

Oui, mon projet est un peu bancale pour l'instant ! Quant à l'aspect marketing, j'en suis sûr, à condition qu'il est de grande qualité et réponde à beaucoup d'interrogations. Sinon, ce sera une grande honte pour moi. Cependant, vu qu'un auteur ne gagne selon la loi que entre 6 % et 10 % du prix, cela ne me rapporterais pas plus de 50 centimes, et encore sans compter les droits d'auteurs éventuels ! Il ne faut donc pas compter vivre de cet ouvrage ! (J'ignore combien tu gagnes pour chacun de tes deux mémentos).




Benjamin D.C. a écrit :
Tu ne pense pas que ça va un peu loin là...

Sinon, je trouve que ton mémento est un beau projet. Smiley smile

Possible... mais si tu as déja entendu la façon dont Jaws fais percevoir une page à son utilisateur, tu devrais cromprendre cela.
Merci pour ton encouragement, on verra ce qu'il donne ce projet.
Modifié par accessibilisation (19 Jan 2007 - 14:47)
Hello,

Pour recentrer ce topic sur des choses plus pertinentes:

Raphael a écrit :


L'accessibilité, en terme d'usage, d'outils et de methode, est tellement mouvante actuellement qu'il est impossible de produire un écrit qui ne sera pas obsolète dans 6 mois.


L'accessibilité n'a rien de mouvant. Elle est actuellement, en revanche, empêtrée entre une norme très datée (WCAG1.0) et une norme en devenir (WCAG2.0), sans aucune aucune méthode d'application assumant le rôle très inconfortable d'actualiser l'une en anticipant sur l'autre.

Ce qu'il faut faire ne change pas toutes les 5mn, et a très marginalement changé ces dernières années.
Bonjour à toutes et à tous.

Je reviens vous parler de mon projet de résumé sur l'accessibilité.
Plus précisément, j'ai rédigé un document que je proposerai aux éditions Eyrolles, pour la collection Mémento.

Je me suis basé sur la liste des points de contrôle des WCAG, c'est en quelque sorte une reformulation en langage courant des points de contrôle en tant que pratiques de réalisation Web.
(Au passage, j'ai volontairement copié la séparation en trois priorités sur le Mémento Opquast.)

Je souhaite avoir vos avis, commentaires et suggestions sur ce doc, afin de le corriger et de l'améliorer avant de le proposer à Eyrolles. Je précise que je l'ai déja déposé afin de parer tout plagiat.

Voici l'URL où une version temporaire peut être consultée (tant qu'il n'est pas publié Smiley cligne ) : http://www.accessibilisation.net/memento/tapuscrit.htm

Note : là ce soir/matin je suis fatigué ; je l'ai relu et vu qu'il y a beaucoup de fautes d'orthographes, mais je corrigerai cela quand je me lèverai demain...
Edited by accessibilisation (23 Mar 2007 - 01:59)
Administrateur
accessibilisation a écrit :
Voici l'URL où une version temporaire peut être consultée (tant qu'il n'est pas publié Smiley cligne ) : http://www.accessibilisation.net/memento/tapuscrit.htm

Très rapidement : je n'ai fait que parcourir rapidement les premier paragraphes et certaines choses me choquent beaucoup.

Dans toutes tes "revues de handicaps" et autre listes, tu proposes des listes fermées de ce type :
a écrit :
* handicaps visuels
o cécité (absence totale de vue) ;
o daltonisme (confusion de couleurs) ;
o manque de netteté de la vision (besoin de voir les pages en plus gros) ;
* handicaps moteurs
o paralysie ;
o amputation ;
o difficulté de coordination (manque de précision) ;
* handicaps neurologiques ou cognitifs
o tremblements (incapacité à utiliser une souris) ;
o difficulté de compréhension ;
o dyslexie ;
o difficulté d'apprentissage ;
o epilepsie.


On en déduit logiquement qu'il n'existerait que (par exemple) 3 sortes de handicaps visuels.
Que penser des centaines et des centaines d'autres handicaps ou déficiences recensées dans cette catégorie ?
Quel manque de tact de ne pas les évoquer, vis à vis des personnes souffrants de ces handicaps et "mises sur la touche" parce qu'elles ne sont pas assez représentatives pour toi.

C'est, comme plusieurs te l'ont dit, le "problème" général d'un hypothétique livre sur l'accessibilité : le champ et la diversité sont tellement vaste qu'il faudrait s'adresser à chacun en particulier car nous avons tous un handicap différent de notre voisin.

Ce constat vaut pour l'ensemble des listes du document (Conditions d'accessibilité, etc.)

Bref, on va finir par se cantonner à "un panel représentatif"; ce qu'il ne faut surtout pas faire.
Salut,

faire un mémento sur l'accessibilité, ça me parait un peu suicidaire.

Tu vas sans nul doute passer au travers de 99% de ce qui est important et survoler très vaguement le sujet risquerai à mon sens d'apporter des amalgames supplémentaires.

Le "media" memento me parait très peu adapté pour un tel sujet.
L'accessibilité n'est pas tellement un domaine technique où un simple rappel sur un point suffit, c'est un domaine très vaste, pas du tout validable mécaniquement et qui demande un suivit qualitatif énorme.

Sans vouloir te vexer ou autre, n'es-tu peu pas un peu "jeune" pour ce genre d'initiatives, ne manques-tu pas de recul ? d'expérience ? d'expertise ?

Just my little 2 cents...

(il serait dommage de surfer sur la vague des mementos et de louper un sujet aussi important que celui ci en le baclant.)
Pages :