7387 sujets

Développement web côté serveur, CMS

Bonjour,

j'envoie les internautes sur des vidéos de youtube en mettant un lien sur leur page html. J'en ai récupéré quelques unes car depuis que j'ai commencé mon site il y a dix ans, certaines ne sont plus en ligne.
Or, je modifie mon site et j'aimerai en récupérer certaines pour les mettre directement sur mon site (vidéos animalières). Le fait qu'elles soient téléchargeables gratuitement par video Download helper, les rend elles libres de droits. Évidemment, ce ne sont pas des films ou des musiques.
Comment cela se passe du point de vue du droit d'auteur ? Si on met la provenance, cela suffit-il ? Les avis sont partagés sur le net !
Merci d'avance
Bonjour,

toute création, musique, film, video de ton chat, reportage, etc. est protégée par le droit d'auteur. Pouvoir y accéder et/ou les télécharger ne les rend pas libre de droits.

Si les films ou musiques paraissent plus protégées, c'est juste parce que leurs auteurs, ou plutôt leur producteurs sont plus actifs dans la défense de leurs droits.

Pour télécharger et mettre à disposition ces vidéos sur ton site, tu dois avoir le consentement de leurs auteurs. Soit car elles sont publiées avec une licence l'autorisant explicitement, soit après leur avoir demandé.
Bonjour,

aucune création artistique, au sens de la convention de Berne, n'est "libre de droits". C'est une expressions que l'on retrouve hélas trop souvent sur le net. Les personnes confondent téléchargement libre avec libre de droits. Même une œuvre dans le domaine public est assujettie à un droit, celui du domaine public, qui protège cette œuvre contre une appropriation malhonnête.
Sans entrer dans les détails et pour faire court, les licences GPL, Art Libre, Copyleft ou Creative Commons ne sont pas libres de droits. Ces licences autorisent simplement l'utilisation libre pour certains besoins, fixés par les termes de la licence.
Dans l'absolu, il est possible pour un créateur de déclarer son œuvre libre de droits, à ses risques. N'importe qui pourrait s'en emparer et y coller une licence restrictive.

Cordialement.
Bongota a écrit :

Dans l'absolu, il est possible pour un créateur de déclarer son œuvre libre de droits, à ses risques. N'importe qui pourrait s'en emparer et y coller une licence restrictive.


Dans le droit français cette notion de libre de droit n'existe pas. Et il n'est pas possible de faire cela dans les faits à cause du droit moral qui est incessible.
bzh a écrit :


Dans le droit français cette notion de libre de droit n'existe pas. Et il n'est pas possible de faire cela dans les faits à cause du droit moral qui est incessible.


Exact, je parlais dans l'absolu. De toute façon, personne ne le fait, pas fous, les artistes.