Bonjour,
Je m’appelle Grégory, j’ai 36 ans.
Hier, samedi 28 octobre 2018. Je reçois une lettre de recouvrement de la société OVH daté du 23 octobre. Lettre dans laquelle on m’ordonne de payer le montant (environ 30 euro pour un nom de domaine) dans les nuits jours sinon il engagent une poursuite en justice …

Cela fait déjà plusieurs mois que je dors mal à cause de cette histoire, et hier je n’est carrément pas fermé l’œil de la nuit suite à la réception de cette fameuse lettre.

En 2017 je décide d’offrir un site internet à ma mère pour qu’elle puisse créer un blog.
Comme elle préférait utiliser d’autre plateforme et qu’elle n’avait pas touché à son blog depuis 8 mois, je décide d’arrêter les services chez OVH.

Je me rends donc dans mon espace client et je désactive le renouvellement automatique de tout mes services comme ils le disent eux même sur leur site quand on questionne leur chatBot :
« Si le renouvellement automatique est désactivé sur votre nom de domaine, et que vous souhaitez que celui-ci soit supprimé, il vous suffit d'attendre. Une fois arrivé à échéance, il sera suspendu et supprimé par la suite. »

Le jours de la date de péremption de mes services OVH, je reçoit malgré tout une facture qui me dit que carte bleu n’est pas actualisé et qui me demande de payer la somme le plus rapidement possible, ils me disent aussi que mes services seront indisponibles si je ne paye pas.

Donc je me dis que c’est ce que je veux, et je décide d’attendre.

Comme je reçois des emails de plus en plus insistant, je décide d’appeler le service clientèle au 1007. Après plusieurs tentatives et sans jamais obtenir de conseillé, je contacte le service clientèle OVH par email via mon espace client.

Après plusieurs échanges avec le service « client » OVH, ils me disent que je dois payer et qu’il faut que je le fasse très vite.

Après plusieurs mois, je reçoit donc hier, samedi 28 octobre 2018 une lettre de la part de la société de recouvrement d’OVH me donnant l’ordre de payer sous peine de poursuite judiciaire.
Je vous montre la lettre en pièce jointe en masquant les informations sensibles.

Mes interrogations :
Comme elle est daté du 23, je n’ai que 5 jours pour répondre? Donc je dois répondre avant le 1er novembre?

Quels sont les recours pour ma situation? Est ce que ça vaut le coup de passer par la case justice?

J’ai déjà vu sur le net que ce genre de situation n’était pas rare, est ce que ça vous est déjà arrivé?
Quelque vous avez fait?

Merci de votre Aide,

Grégory

Lettre de recouvrement OVH :
https://drive.google.com/file/d/1jFi6k3-vQx-5KW-OiUuTGJfdwIgw6JyY/view?usp=sharing
Personnellement je n'aurais pas payé pour le principe car il faut pas se laisser marcher dessus par des boîtes avec de telles politiques commerciales. En effet, auparavant il fallait explicitement choisir un renouvellement automatique pour reconduire son hébergement automatiquement et apparemment aujourd'hui c'est devenu le comportement par défaut. OVH prend ses clients par surprise en faisant cela et ce n'est pas correct. Je pourrai pas te dire si tu es dans ton droit ou non. Cela dépend des conditions que tu as accepté avec ton contrat et vu que personne ne lit ce genre de truc.

Tu m'apprends quelque chose en tout cas car j'ai un hébergement chez eux que je compte résilier lors de l'expiration donc je ferai attention a ce que ce ne soit pas renouvelé automatiquement.

Et si tu ne veux pas te prendre la tête, paie les 30€. Il ne faut pas s'empêcher de dormir pour si peu. Smiley cligne
connecté
Peut-être un petit peu tard pour gwick mais probablement pas pour Depassage :

1 résiliation <=> 1 recommandé AR

après c'est la loi pour sois.
Bonjour,

Sur quel type d'offre es-tu? Un hébergement Perso?
Il me semble que ce type d'offre se renouvelle pour l'année entière, il n'y a pas d'abonnement mensuel, juste peut-être une possibilité de mensualiser mais tu es quand même engagé pour l'année.

Quoi qu'il arrive, pour avoir eu à traiter régulièrement avec leur support, ils sont vraiment réglos et compétents, donc le mieux serait d'essayer à nouveau de les joindre par téléphone pour comprendre le fond du problème.
Si tu veux réussir à joindre le service facturation, appelle le matin dès 8h, ou aux alentours de 19h - 19h30, ou encore le samedi matin. Quand tu es en dehors des horaires habituelles de travail, tu as plus de chance de les avoir, puisqu'ils ont moins d'appels je pense.
C'est un service assez difficile à joindre à cause du temps d'attente très conséquent (de 30min à 1h). Mais je te confirme, ce service est joignable par téléphone.

Après on parle de 30€, donc le mieux c'est de régulariser, si vraiment tu n'arrives pas à obtenir d'explications claires.
Mon hébergement expire après demain donc c'est trop tard pour moi cette année Smiley murf
Car en effet ovh n'envoie plus ses mails de relance habituels donc très facile de louper l'échéance.

Perso je ne trouve pas ovh toujours réglo commercialement pour avoir eu quelques litiges avec eux. Ils n'assument pas vraiment leur tord quand il y a des pannes et ne dédommagent pas correctement. Après c'est du low cost donc il ne faut pas attendre grand chose dans ces gammes de prix.
Je ne pense que OVH soit à blâmer.
Tu n'as pas renouveler ton abonnement annuel : ton nom de domaine doit être bloqué et ton site chez eux inaccessible.
As-tu une idée du prix d'une lettre de relance ?
Certainement plus que ta dette.

Par contre, pour cette officine de recouvrement c'est leur business. C'est là qu'ils font leurs beurres. Je suis convaincu que c'est elle qui a démarché OVH pour avoir le listing de tous leurs clients qui n'ont pas renouvelé leurs abonnements et qui ont oublié de fermer leurs comptes.
Le listing est ensuite ingurgité par un serveur qui va cracher des lettres de relance avec un nom de société très très impressionnant pour troubler les débiteurs les plus faibles. Cela ne coûte pas cher, la marge par produit est faible mais vu le volume cela peut représenter une belle motte de beurre comme dirait ma crémière. C'est une partie de poker menteur : Paie ou tu iras en prison. T'y crois ou pas. What is the question !

Si tu veux dormir tranquille, paie directement à OVH avec ta CB sans valider le prélèvement automatique et deux ou trois mois avant la fin de ton abonnement, ferme tous tes comptes et noms de domaine chez OVH.

Il faut être conscient : à 30,00€/an, tu n'auras pas un service 4 étoiles.
Modifié par bazooka07 (29 Oct 2018 - 18:40)
bazooka07 a écrit :
Je ne pense que OVH soit à blâmer.
Tu n'as pas renouveler ton abonnement annuel : ton nom de domaine doit être bloqué et ton site chez eux inaccessible.
As-tu une idée du prix d'une lettre de relance ?
Certainement plus que ta dette.

Par contre, pour cette officine de recouvrement c'est leur business. C'est là qu'ils font leurs beurres. Je suis convaincu que c'est elle qui a démarché OVH pour avoir le listing de tous leurs clients qui n'ont pas renouvelé leurs abonnements et qui ont oublié de fermer leurs comptes.
Le listing est ensuite ingurgité par un serveur qui va cracher des lettres de relance avec un nom de société très très impressionnant pour troubler les débiteurs les plus faibles. Cela ne coûte pas cher, la marge par produit est faible mais vu le volume cela peut représenter une belle motte de beurre comme dirait ma crémière. C'est une partie de poker menteur : Paie ou tu iras en prison. T'y crois ou pas. What is the question !

Si tu veux dormir tranquille, paie directement à OVH avec ta CB sans valider le prélèvement automatique et deux ou trois mois avant la fin de ton abonnement, ferme tous tes comptes et noms de domaine chez OVH.

Il faut être conscient : à 30,00€/an, tu n'auras pas un service 4 étoiles.


+1
Hier soir, quand j'ai lu le sujet, je me suis dit que je vais laisser choir le sujet en attendant qu'il y ait des réponses comme celle de bazooka.

@bazooka : Je suis du même avis que toi. J'ai la même conviction. Sinon, tu l'as gagné ton image. C'est un papier peint que tu peux mettre sur ton bureau. Smiley lol (le prochain coup, ce sera autre chose. c'est promis)

@gwick : Bref, deux petites questions que je te pose :
- as tu signé un contrat d'une durée de x années avec l'hébergeur ?
- penses tu qu'on te force à consommer ?

En ce moment même, j'ai un tas de m**** (un huissier de justice) qui essaie de m'intimider sur une affaire très vieille dont ils n'ont pas tous les éléments. Résultat, je les attends de pied ferme (lui et son comparse vont en prendre une sacré). Ce tas, s'est permis de m'intimider au téléphone (une de ses faute : un huissier en dehors de ton département n'a aucun droit sur toi). Depuis que je lui ai signifié que s'il continue sans qu'il m'envoie des papiers précis (il ne peut pas les avoir), je porte plainte auprès d'un procureur pour tentative d'extorsion de fond en bande organisé + harcèlement, ça l'a calmé (il m'a raccroché au nez....)

En tout cas, si tu veux bien faire les choses, Greg_Lumiere t'a indiqué la marche à suivre. Mais, bon même là pour moi tu n'es pas obligé de perdre du temps. Mais relis bien ton contrat pour être sûr !

Ce qui est amusant dans cette histoire est de savoir qu'OVH sort la mitrailleuse lourde (faire appel à une société de recouvrement aux agissements peu chevaleresques) pour si peu. Quelle éthique !
Modifié par niuxe (29 Oct 2018 - 21:19)
Depassage a écrit :
Perso je ne trouve pas ovh toujours réglo commercialement pour avoir eu quelques litiges avec eux. Ils n'assument pas vraiment leur tord quand il y a des pannes et ne dédommagent pas correctement. Après c'est du low cost donc il ne faut pas attendre grand chose dans ces gammes de prix.

Ah mince... C'est vrai que je n'ai pour le moment pas été confronté à eux en cas de grosses pannes. Je sais qu'il y en a eu des majeures, mais je n'avais rien d'important chez eux à ce moment là, donc j'ai juste attendu que ça passe.

Tu as perdu des données? Ou juste des indisponibilités?
Ils ont quand même fait un geste ?

PS: As-tu regardé aussi le taux de disponibilité qu'ils s'engagent à respecter en fonction de ton offre? Par exemple, pour une offre VPS SSD, il s'engagent à le rendre dispo à 99,95% du temps, ce qui correspond à environ 4h30 d'indisponibilité dans l'année au maximum. Au delà de ce délai ils s'engagent à rembourser comme suit:
OVH a écrit :
Dans l'éventualité où nous ne parviendrions pas à remplir nos obligations, nous nous engageons à rembourser 5 % de l’abonnement mensuel par heure de retard, dans la limite de 100 % du montant mensuel du service concerné.

Modifié par Raphi (30 Oct 2018 - 08:58)
connecté
Niuxe a écrit :
un huissier en dehors de ton département n'a aucun droit sur toi

A ce propos, qu'il soit ou non du même département, sans une ordonnance judiciaire en réalité il ne peut rien faire si ce n'est mettre la pression (même chose pour les cabinet de recouvrement qui, eux, ne peuvent être ordonnés par un tribunal.

Toutefois attention ! Avant de faire un remake de "Papy fait de la résistance", il faut être bien certain d'être dans son bon droit ou de pouvoir justifier de ne pas être en capacité de payer (faillite personnelle, revenus très faibles etc).

Dans le cas où l'affaire est portée devant les tribunaux (ce serait étonnant pour une affaire à 30€) la justice peut trancher suivant plusieurs cas de figure:
- je l'ai évoqué ci dessus, l'incapacité financière à régler la somme même avec un plan de remboursement étalé;
- vous êtes de plein droit: le créancier l'a dans le baba, la dette est annulée et les frais de représentation des deux partis peuvent être à sa charge;
- vous avez tord et votre tête ne leur revient pas: vous payez votre dette, vos frais d'avocat et un dédommagement;
- vous avez tord mais vous aviez un joker (par exemple se présenter seul et jouer la carte du "je ne savais pas" ou "j'ai crus que"): vous devez régler votre dette sans pénalité ni majoration, les frais de représentation de la partie adverse reste à leur charge.

Autre cas (oui je m'éloigne du sujet initial mais qui sait, ça peut servir) votre affaire ne correspond pas au cadre strict de la loi. Genre un cas pas encore prévu, truc nouveau, une affaire rare...
Dans ce cas la justice consultera si un cas semblable s'est déjà produit. Le verdict de alors trouvé fera office de jurisprudence.

--------------

Niuxe a écrit :
Ce qui est amusant dans cette histoire est de savoir qu'OVH sort la mitrailleuse lourde (faire appel à une société de recouvrement aux agissements peu chevaleresques) pour si peu.
On en arrive souvent à ce genre d’aberration lorsque les procédures sont automatisées et que le chargé de la mise en recouvrement n'a aucun seuil minimum à appliquer.
Il s'est présenté à moi le cas où un client nous devait un petit moins de 3 euros. Après 3 relances suite à facture (donc 4 courriers, faites le calcul en consommable, affranchissement et temps de travail), je me suis retrouvé dans l'obligation de porter le dossier en recouvrement (encore des frais). Pas le choix, en tant qu'employé j'avais un devoir d'exécution et non de résultat.
Fort heureusement, le cabinet avec lequel nous travaillions passait en revue chaque dossier avant d'entamer toute action et n'a pas harcelé le client. Néanmoins ils ont dus par retour nous envoyer un courrier stipulant que le dossier était irrécouvrable (justificatif pour la compta et... encore des frais).
Toutefois imaginez que l'envoi des relances courrier du cabinet de recouvrement soit automatisé...

C'était la petite histoire du jour Smiley smile
Raphi a écrit :

Ah mince... C'est vrai que je n'ai pour le moment pas été confronté à eux en cas de grosses pannes. Je sais qu'il y en a eu des majeures, mais je n'avais rien d'important chez eux à ce moment là, donc j'ai juste attendu que ça passe.

Tu as perdu des données? Ou juste des indisponibilités?
Ils ont quand même fait un geste ?


J'ai eu un site par terre pendant 2 mois (mon site perso/folio que je ne regarde jamais). A cause d'un changement chez eux qui a fait que certaines directives du htaccess ne fonctionnaient plus donc mon site était en 500.

En dédommagement, après au moins un mois a discuter avec eux, ils m'ont proposé un mois de remboursement, ce qui est clairement du foutage de gueule. J'ai refusé leur dédommagement tellement c'était misérable. Donc j'avais prévu de changer mais vu leur nouvelle politique je rempile pour un an car j'ai pas pris le temps de transférer mon domaine.

Leur VPS sont valables par contre à mon sens mais on a nullement affaire a eux avec ce genre d'offre, on loue juste une machine/un espace. Et c'est pas les même compétence que pour du mutualisé.
Modifié par Depassage (30 Oct 2018 - 09:36)
Depassage a écrit :
J'ai eu un site par terre pendant 2 mois (mon site perso/folio que je ne regarde jamais). A cause d'un changement chez eux qui a fait que certaines directives du htaccess ne fonctionnaient plus donc mon site était en 500.

Malheureusement comme tu disais plus haut, c'est du low cost. Après, c'est à toi de monitorer ton installation, tu loues un hébergement, pas un site. Mais je comprends que ça soit pénible, surtout s'il n'y a pas de communication pour prévenir les clients d'une mise à jour qui aura éventuellement un impact.

Dans le cadre de l'offre Public Cloud, on reçoit régulièrement des mails listant les mises à jour qui vont être faites sur l'infrastructure OpenStack, avec les services qui peuvent être impactés.